• Et si on mangeait mieux ?

    Bonjour bonjour,

    Aujourd’hui j’ai très envie de vous parler d’un sujet qui me passionne depuis quelques temps, que je travaille dans ma vie au quotidien et que j’ai très envie de vous transmettre :
    apprendre à manger mieux !
    Pourquoi ? Parce que c’est une des seules et meilleures manières de se préserver, de vivre mieux et de sentir réellement bien en soi.

    Nous vivons clairement dans une société d’abondance et de sur-nutrition qui nuit directement à notre santé. C’est très flippant d’ailleurs, de constater à quel point nous sommes conditionnés par toutes ces grandes chaines de restauration, ces pubs mensongères sur les produits alimentaires, les compositions de nos aliments, les réels effets sur notre organisme de ce que nous mangeons, … un peu partout et sur tout ! Belle mentalité des sociétés …. Il n’y à qu’à voir le nombre de scandales sanitaires et alimentaires qu’il y a pu avoir.

    Nos corps sont de plus en plus abimés par la pollution, par une malbouffe grasse et ultra calorique, par un stress permanent qui nous entraine vers la compulsion alimentaire voire même par des idéaux de silhouettes qui nous obssèdent jusque dans nos assiettes. Tout cela est très grave et génère la majorité des maladies auxquelles nous sommes confrontés chaque jour (cancer, hypertension, maladie cardio-vasculaire, maladie dermatologique, allergie, fatigue, maladie articulaires, anorexie….. ). Cela peut-être gros ou dur à croire, mais notre alimentation est belle et bien un critère de santé plus que jamais.

    Alors à vous de savoir si vous souhaitez être en BONNE santé ?

    La seule manière d’être à peu près sûrs d’échapper à tout cela est de changer notre comportement et de se tourner vers une alimentation plus responsable et plus saine sur tous les plans. Je ne vais absolument pas vous convaincre de devenir végan, végé ou autre mouvements, juste vous donner des conseils pour cheminer vers une alimentation qui soit plus respectueuse de votre corps.

    Voici donc dans cet article, six secrets essentiels et pratiqués dans les peuples traditionnels, pour avoir une alimentation saine et un corps en pleine santé. Je ne parle pas de la tendance « healthy » mais d’un vrai mode de vie !

    1. Manger moins pour être en pleine forme
      Manger bien est une perception de l’alimentation qui va vers le respect du corps, de ses capacités mais aussi et surtout de ses limites ! Et en terme de limites il faut savoir que notre estomac n’est pas un organe bien gros, au contraire il correspond à l’équivalent du poing de notre main … C’est vous dire comme il est important de le respecter et de ne lui apporter que ce qu’il est incapacité d’accueillir ! Eh oui, manger moins c’est une règle d’or pour allonger notre espérance de vie. Donc  commencez par allégez vos repas et remplacez vos assiettes de 40 cm de diamètre par des BOLS, qui contiennent à peu près ce que votre estomac peut ingérer.
      Si vous respectez cette toute première règle, vous permettez à votre système digestif de souffler un peu ! Car en mangeant moins, vous lui évitez la saturation, la fatigue de digestion, la pollution par les toxines et donc vous le préservez. Un organisme sur-nourrit vieillit puissance dix et ne fait plus son boulot. C‘est pour cela que beaucoup d’entre nous se disent fatigués, lourds, peu dynamiques …. encombrés finalement ! C’est comme un lave-linge, si vous le sur-chargez à chaque lessive, il finira par tomber en panne ou par ne plus faire son boulot aussi bien qu’il le pourrait. Il est encrassé et trop sollicité.
      Faites le test, à midi nourrissez vous d’un bol de riz, accompagné de quelques légumes et d’un petit morceau de poisson, ensuite observez vous l’après-midi. Je vous le promets, vous serez dix fois plus efficaces et éveillés ! Normal, vous avez respecté les limites de votre corps.
      Premier point PRI-MOR-DIAL !
    2. Manger certes de plus petites quantités mais plus souvent
      Donc on l’a compris, il est hyper important de manger moins, et c’est donc logique de manger plus souvent ! Sinon on finit par fatiguer et peu se nourrir.
      Aussi manger toutes les 2 à 3 heures, permet d’éviter au système digestif de «s’endormir » et donc d’être comme réveillé en sursaut lors des repas. Si l’on attend trop entre deux repas, cela brutalise notre système digestif au repas suivant et lui empêche de bien fonctionner, d’être prêt pour la digestion. Et donc on finit avec des maux de ventres, des digestions lentes et surtout des inconforts pas franchement agréables … c’était la touche glamour!
      Il ne faut pas oublier que de manger plus souvent, même un encas, c’est éviter de se ruer sur le pot de Nutella ou le paquet de chips en arrivant à la maison ! Pas terrible ça … Donc moi leur slogan télévisé « éviter de grignoter et gnagnagna … » ça me fait rire, parce que cela nous frustre et nous fait confondre « grignotages-gourmandise » et «encas utile et intelligent». Vous pouvez tout à fait manger une petite poignée d’amandes à 10h ou 16h, avec un fruit, ou une tranche de pain complet avec du miel, un biscuits sec, …. tant que cela reste raisonnable.
      Donc vous savez à présent : manger en plus petite quantités et plus souvent c’est favoriser l’assimilation des aliments, faciliter la digestion, et surtout éviter les fringales qui nous font prendre des kilos disgracieux.
    3. Ne composer nos repas que de quelques aliments différents
      Hein quoi ? Mais je ne vais quand même pas sauter mon entrée, mon pain, mon fromage, mon dessert, mon ….. Bah si ! Et vous savez quoi ? J’adore cette astuce. Parce qu’elle est trop peu connue et pourtant tellement importante pour une belle alimentation.
      Essayez de comprendre : nos aliments sont tous dégradés, digérés, assimilés grâce à des enzymes digestives, sensiblement différentes en fonction du pH de ces aliments. Donc une tomates n’aura pas du tout besoin des même enzymes de dégradation que de la viande par exemple. Donc pour faire très simple, consommer beaucoup d’aliments de catégories différentes (crudités, féculents, protéines, laitages, ….) c’est empirer le travaille de digestion que réalise notre corps et rendre la digestion peu efficace. Elle n’ira pas au bout de son travail et tous les nutriments ne seront pas gardés, toutes les toxines ne seront pas éliminées.
      Dans les sociétés de l’est, les peuples encore très traditionnels ne composent leurs repas que de riz, de légumes mijotés, de maïs ou de poisson. Soit 3 à 4 variétés d’aliments différentes seulement. Et c’est ainsi qu’il restent en excellente santé et vieillissent sans maladies ou autres problèmes de santé dont nous sommes bien garnis.
      Cela peut paraître drastique ou même impossible, mais vraiment pour avoir fait ce chemin, sachez que c’est un vrai bien-être à gagner. On se sent tellement plus en forme et moins fatigués, et surtout fini les digestions à rallonge ! J’ai même aujourd’hui beaucoup de mal à vivre le traditionnel plan « entrée-plat-fromages-desssert » quand je suis invitée. C’est un vrai cauchemar pour mon corps qui s’est déshabitué depuis le temps ….
    4. Manger en pleine conscience
      Manger en pleine conscience c’est quoi ? C’est manger MOINS VITE !! Parfois je me choque moi-même quand je vois à quelle vitesse on peut avaler notre repas. Mince quoi ! c’est pourtant un bon moment dont il faut profiter normalement, non ?
      On est tellement dans la vitesse, la productivité, le rendement, qu’on en oublie ce qui est bon et agréable. Alors je vous le redis : manger tranquillement, paisiblement et surtout faire acte de pleine conscience c’est primordial pour que vos repas ne se transforme pas en boules de graisses à la longue. Je vous vois faire des têtes bizarres derrière votre écran, comme si ce que je venais de dire n’avait aucun sens. Et pourtant …
      Manger en prenant le temps de savourer chaque bouchée, en prenant le temps de mastiquer, en appréciant le goût, la texture, la température, en essayant de retrouver chaque ingrédient qui compose ce plat, tout cela permet d’envoyer au cerveau des messages positifs, de bonheur mais aussi de satiété ! Vous ressentirez bien mieux lorsque vous n’aurez plus faim en mangeant doucement et en pleine conscience qu’en engloutissant votre repas à mille à l’heure.
      Et puis cela apaise … avant tout! Un repas devrait être un besoin satisfait mais aussi un temps de vrai bonheur. Prenez ce temps comme un cadeau et appréciez le chance que vous avez de pouvoir manger chaque jour.
    5. Que vos assiettes (ou bols !) soient composées de meilleurs aliments
      « Une alimentation de mauvaise qualité peut avoir de graves conséquences, nous privant peu à peu de notre énergie ». Tout est dit ! Nos corps sont de plus en plus encrassés, bourrés de toxines, fatigués, mal articulés, sanctuaires de maladies, … tout cela car nous ne privilégions pas les aliments les plus naturels et donc meilleures pour notre organisme. Ce ne sont pas que des discours « d’écolo » ou de militants du végétarisme. Je ne suis ni l’un ni l’autre.
      C’est un mode de vie à adopter si l’on veut respecter au mieux notre corps et nous permettre d’éviter tous ces maux, complètement liés à notre alimentation.
      Alors commençons par arrêtez de saler ou sucrer tous nos plats, de mettre des sauces avec tout et rien dedans à tout va, d’acheter des plats tout faits, des produits 100% industriels, des viandes dont on ne sait rien, des légumes à l’aspect parfait, …. tout cela est un business qui ne fait que nous intoxiquer à la longue.
      Respecter notre corps et manger bien c’est éviter tout cela, c’est donner du goût aux plats en privilégiant les herbes aromatiques et les épices, adopter le fait maison, essayer de consommer plus local ou au moins des produits sûrs, remplacer les mauvaises sources de graisses par les bonnes, …
      Limitez les fast-foods bourrés de cochonneries et de produits non-alimentaires, les sodas sur-caloriques, les aliments pas chers mais tellement pas sains, … D’ailleurs ne dites plus «manger bien coûte cher» par pitié ! Car manger mal coûte bien plus cher : les consultations chez le médecin, les médicaments, les restaurants à tous va, les compléments alimentaires, ….. Tout cela est bien plus onéreux qu’une alimentation raisonnable. J’ai fais de belles économies croyez moi ツ
      La qualité de vos aliments a un impact direct sur la qualité de votre santé. C’est comme le carburant dans votre voiture : si vous mettez du gazole de certaines stations, plus raffiné, vous roulerez plus longtemps. Avec un gazole de basse qualité vous roulerez moins ….
      Ne négligez pas la qualité de ce qui est dans votre assiette, votre corps n’est pas une poubelle! Exemple très concret : un Bébé est ce qu’il y a de plus beau, de plus pur et surtout il est en très bonne santé (souple, belle peau, bon transit, rarement des cancers), pourquoi ? Parce qu’il n’a pas eu encore le temps d’emmagasiner des toxines, des déchets alimentaires.
      Respectez vous, c’est tout !
    6. Pour manger bien, il faut « manger beau »
      Enfin, pour manger bien il est bon de manger beau ! Qu’est ce que cela veut dire ? Que vous devez manger dans un lieu sain, que vous-même vous soyez propre et apaisé, et que votre assiette/bol soit présentable et appétissant. Peut-être que tout ce que je vous raconte ne vous parle pas, que cest trop, que vous préférez engloutir un semblant de kebab sur un coin de table même pas lavée du client précédent, et avec votre tenue de travail qui sent  le travail, ….jen doute ! Cest ni agréable, ni valorisant. 
      Imaginez, avant manger était un rite vraiment sacré, et passer à table dans une tenue dépravée sur un coin de table et manger un plat proche du vomi était inconcevable ! Aujourd’hui on ne fait même plus attention à cette beauté, et cela nous porte préjudice … Manger n’est plus quelque chose de rituel et de beau, c’est devenu une corvée à faire au plus vite.
      Redonnez du sens à vos repas, faites vous beaux (bon, pas non plus besoin de sortir le costume ou la robe de bal je vous rassure !), soigné votre apparence, mettez une bougie sur votre table et réalisé un plat simple mais coloré et attrayant !
      Faites vous plaisir avec une belle vaisselle, de jolis couverts. Prenez une douche avant de passer à table le soir, faites de vos plats des oeuvres d’art, des palettes de couleurs. Lorsque ce qui nous entoure est beau, on se contente de moins, car cette beauté nous nourrit et nous satisfait.

    La beauté rend beau et bon !

    Maintenant que je vous ai dévoilé mes petites astuces minimalistes mais vraiment efficaces et fondées, à vous de jouer les Loulous et de vous faire confiance, il n’y a rien de drastique juste du bien-être !

    C’est un mode de vie vraiment enrichissant. 

    Belle et douce journée à vous tous ! ♡

     

     

    Partager:

    3 Commentaires

    1. Rrrr
      26 mai 2018 / 2 h 45 min

      Merci pour ces articles géniales !! Ce sont de vrais vols d’air frais qui me motive vraiment pour retrouver une relation saine avec mon corps et renouer avec l’estime de soi !
      Ce blog m’aide et m’encourage à déclencher en moi le fameux déclic ! Merciii encore !

      • admin
        Auteur
        28 mai 2018 / 7 h 49 min

        Ho comme j’aime lire ce genre de message ! Merci beaucoup !
        Je suis ravie si ces articles t’aident un petit peu à aller mieux et remonter la pente

    2. 28 février 2019 / 9 h 08 min

      Merci Romane! Serait-il possible que tu nous partages des recettes de petits-déjeuner ou des combinaisons d’aliments bons et sains que l’on peut prendre pour le déjeuner/dîner? Cet article est intéressant et bien écrit, ça donne vraiment envie de progresser (moi qui suis une inconditionnelle mangeuse de Macdo, ça tient du miracle que je dise cela) 🙂

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *