• C’est la chandeleur !

    Helloooo,

    Un article gourmand pour changer des bilans nausées et gros bidon ツ ça vous dit ? Et quoi de mieux que la chandeleur pour éveiller notre gourmandise ?

    Alors je vous ai préparé deux recettes spéciales pour ce 2 février : une recette de crêpes, des plus banales mais avec ma petite touche secrète qui fait des merveilles, et une recette de pâte à tartiner choco/noisette que j’ai (encore) volée à la talentueuse Les gourmandises de Lou qui me régale de jour en jour! Vous verrez elle est top.

    Rien d’incroyable ni de très original, et oui Instagram déborde de photos de crêpes depuis quelques jours, mais je voulais simplement vous partager mon pêché mignon. Depuis toujours j’ai adoré  les crêpes, avant j’en faisais tous les Dimanche pour régaler toute ma grande fraterie.
    Et même étant malade, j’ai continué lorsque je rentrait chez mes parents le week-end. Ne serait-ce que pour l’odeur, pour remuer vivement cette pâte afin d’éviter les grumeaux, pour le plaisir de les faire sauter à la poêle, de les empiler jusqu’à ce que de petites mains viennent en piocher une,  puis deux, puis … plus une miette ! Le bonheur !

    Alors c’est parti pour quelques photos alléchantes et surtout ces 2 recettes qui, je l’espère, vous feront passer une belle journée de la chandeleur ! Et pas d’excuses : demain c’est le week-end alors si vous n’en avez pas fait le jour J vous pourrez vous rattraper 😉

    Recette pour une quinzaine de crêpes moyennes:
    2 œufs
    250g de farine
    1/2 l de lait
    1 vers d’eau pétillante (sinon eau classique)
    3 bouchons de rhum
    1 à 2 càs de fleur d’oranger pour ceux qui aiment
    1 càs d’huile de tournesol

    1. Dans un grand saladier, mettre la farine, les œufs et le lait ensemble. Puis à l’aide d’un fouet électrique, battre le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte fluide et sans grumeaux.
    2. Si votre pâte présente néanmoins trop de grumeaux vous pouvez la passer au chinois pour la filtrer.
    3. Ensuite ajouter le verre d’eau pétillante. Cette eau va venir assouplir la pâte et la rendre beaucoup plus légère. Moins « pancake ».
    4.  Enfin verser le rhum, la fleur d’oranger et la cuillère d’huile.
    5. Laisser reposer la pâte une trentaine de Minutes.
    6. Faire chauffer une poêle sur feu moyen et badigeonner d’huile.
    7. Une fois la poêle chaude, verser une louche de pâte, repartir uniformément et laisser cuire jusqu’à ce que les bords dorent. Retourner votre crêpe (ou faites la sauter si vous voulez épater la galerie!) et laisser cuire encore 1 à 2 Minutes.
    8. Une fois tout votre pâte écoulée, il n’y a plus qu’à garnir vos crêpes selon les fois de chacun ! Confiture, sucre, miel, pâte à tartiner, …. tant que c’est gourmand tout est parfait ツ


    Passons maintenant à cette fameuse Pâte à tartiner ! Chocolat- praliné noisette, des valeurs sûres pour moi, et faite maison c’est tellement mieux. J’ai eu du mal à en trouver une qui soit simple, pas trop riche et qui ne demande pas 50 ingrédients. Mais c’est chose faite, sur le blog de Justine, et je vous partage ma trouvaille du jour :

    Pour 1 pot et demi à confiture de Pâte à tartiner : 
    200g de noisettes
    200g de chocolat 
    130g de sucre 
    30g d’eau 

    1. Dans une petite casserole porter à ébullition l’eau et le sucre. Laisser sur le feu jusqu’à ce que la température atteigne les 118°.
    2. Une fois la température atteinte ajouter les noisettes. Attention à bien mélanger régulièrement pour ne pas faire brûler les noisettes. Le sucre va blanchir et venir se fixer autour des noisettes.
      N-B : cette réalisation du praliné vient de la recette de Philippe Conticini que vous pouvez retrouver détaillée et en photo ici
    3. Remuer encore 20 minutes environ, les noisettes finiront par s’enrober de caramel blond foncé.
    4. Placer les noisettes refroidies dans le mixeur et broyer jusqu’à obtention de la consistance souhaitée. Conseil : au début les noisettes caramélisées vont se transformer en poudre, il faudra continuer de mixer jusqu’à ce qu’elles deviennent liquides. Mais il est conseillé de ne pas mixer trop finement afin de conserver des petits grains de praliné très agréable à la dégustation. 
    5. Faire ensuite fondre le chocolat au bain marie puis l’ajouter au praliné noisette. Bien mélanger.
    6. Vous pouvez verser votre préparation gourmande dans le pot souhaité et conserver à température ambiante.
      N-B : si votre pâte est trop compacte au moment de tartiner, vous pouvez la faire fondre quelques secondes, elle sera plus souple et plus tartinable. 



    Bonne chandeleur à tous !
    N’oubliez pas qu’on a qu’une vie et ces moments de gourmandise partagés font partie des meilleurs 😉

    Belle soirée les Loulous ♡ 

    Partager:

    7 Commentaires

    1. Emi
      1 février 2018 / 22 h 20 min

      Mmmmm voilà la recette que je vais faire ce week-end ! Elles ont l’air super bonnes! Par contre je me demandais qu’elle était la dimension de ton verre d’eau pétillante… merci 🙂

      • admin
        Auteur
        2 février 2018 / 13 h 40 min

        Hello Emi,
        Ecoute j’utilise vraiment un verre banale … type pot de moutarde ! Voire même un demi en plus si je sens que ma pâte est encore un peu épaisse. il faut vraiment quelle soit très légère 😉
        Bisous

    2. 2 février 2018 / 14 h 26 min

      Bonjour!
      Je vais tester la pâte à tartiner 🙂
      Est-ce que tu utilises du chocolat brun ou du chocolat noir?
      Félicitations pour ta grossesse, j’aime bien tes articles dans lesquels je me retrouve, mon bébé arrive en mai 🙂
      Bon weekend et bonne Chandeleur 😉

      • admin
        Auteur
        3 février 2018 / 13 h 42 min

        Bonjour Mathilde,
        Trop chouette un bébé 2018 ! Cette année va être un très bon cru 😉 Bon courage pour tes derniers mois de grossesse alors.
        Pour la pâte à tartiner j’ai utilisé du chocolat noir à pâtisser, le plus basique, après peut-être que tu peux utiliser du au lait si tu le souhaite!
        Bon week-end à too !
        Et bonne régalade surtout 😉

    3. sabrina.s
      3 février 2018 / 14 h 28 min

      Bonjour !
      Je voulais savoir combien de temps tu peux conserver la pâte a tartiner ? Elle se conserve bien ?
      Merci pour toutes tes supers recettes !

      • admin
        Auteur
        11 février 2018 / 14 h 27 min

        Comme du Nutella pour ne pas le nommer! CA se conserve en pot dans nos placard environ 10-15 jours je dirais 😉

        • sabrina.s
          13 février 2018 / 12 h 29 min

          Super merci !
          J’ai essayé la recette, un vrai régal ! Moi qui ne supporte plus le nutella, je suis vraiment ravie de cette découverte !

    Répondre à Mathilde Annuler la réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *