• Mon cinquième mois de grossesse

    Coucou les Amis,

    Voici notre petit rendez-vous mensuel qui pointe son nez, alors il est temps pour moi de vous raconter comment s’est passé ce cinquième mois!
    Et je dois dire que pour une fois je ne pourrais écrire quasiment QUE du positif! Bonheur quand tu nous tiens …

    Avant toutes choses, mille merci d’être aussi bienveillants et pleins de belles ondes à l’égard de ma grossesse, je suis toujours plus touchée de tous vos messages en privé ou en commentaires, et lorsque vous me confiez vos récits personnels, vos expériences, vos doutes aussi. C’est toujours un  vrai plaisir de pouvoir intéragir si facilement avec vous, et c’est pour cela que je continue sur ce réseau, pour toutes ces belles rencontres et ce bon côté du partage virtuel.

    Revenons-en à ce fameux 5ème mois. Que le temps file, déjà plus de la moitié de ma grossesse s’est écoulée et plus que 4 mois avant de rencontrer notre bébé, l’amour de nos vies. On a mine de rien toujours du mal à réaliser, et plus le temps passe plus je pense que l’on réalisera une fois la merveille dans nos bras ツ
    Alors que s’est-il passé ce mois-ci ? Qu’ai-je ressenti, vécu, apprécié ou non ? Je vous raconte tout.

    J’ai débuté mon cinquième mois avec une grande envie de bien-être, intérieur comme physique, de prendre soin de moi, de mon moral et surtout de reprendre de bonnes habitudes. Pas question de se laisser aller durant toute la grossesse car personnellement je n’en ressens pas le besoin et je sais que je pourrais le regretter par la suite. J’ai toujours admiré ces femmes qui prenaient soin d’elle enceintes, qui respirent la « zenitude » alors j’ai tenu à faire attention à moi plus amplement et à profiter de cette période, finalement assez privilégiée dans la vie d’une femme!
    Que ce soit côté alimentaire, sportif, mental ou également du côté de l’entourage, j’ai voulu ne prendre que le meilleur pour mon moral et mon bien-être. Et donc exclure tout ce qui pouvait être source de tensions ou de malaises. On le sait, un bébé dans le ventre de sa maman est une véritable éponge et ressent toutes les émotions de celle-ci. Et durant mon parcours de vie, j’ai appris et compris que toutes mes angoisses, mon manque de confiance provenaient finalement de ce que ma Maman avait elle même ressenti comme peurs et comme mal-être durant sa grossesse. Elle n’y peut rien et je ne lui en veut pas bien entendu, mais je compte faire de mon mieux pour ne pas reproduire ce schéma à mon tour. Je veux que mon enfant grandisse dans un climat de paix et de bienveillance.

    Ainsi donc, j’ai commencé une thérapie début Mars, car depuis quelques temps j’avais le désire d’avancer intérieurement, dans ma vie professionnelle et personnelle et de me prendre en main. Une certaine envie de mieux me connaître et de me libérer de certains poids. Et cette thérapie, dont je vous parlerai peut-être dans un autre article, me permets réellement de vivre ma grossesse plus sereinement, de m’apaiser quant à tous les stress, doutes et blessures qui peuvent me parasiter en temps normal et j’en ressens vraiment les bienfaits. Même si elle est tournée vers moi et mon passé, je sais que je ne pourrai en tirer que du bon de cette démarche pour mon futur rôle de Maman. Mon bébé sera paisible et en forme si sa Maman l’est également alors je donne tout et je fais confiance en ce que me réservent ces prochains mois.

    Dans la continuité du positif  il y a eu cette pêche d’enfer, bien connue du deuxième trimestre, qui m’a clairement fait revivre ce mois-ci. Je l’avais moins sentie le mois dernier, et là c’était tout juste génial ! J’ai senti que j’avais plus d’énergie, plus de pep’s et beaucoup de motivation. Au boulot j’ai réussi à enchainer les journée de 10h sans trop de peine et avec un tonus assez inexplicable. Ca m’a permis de me bouger un petit peu, de me sentir moins fatiguée la journée et aussi de faire tout ce que j’avais à faire à la maison et qui me pesait au premier trimestre. J’espère de tout coeur pouvoir continuer sur cette lancée pour assurer mon travail jusqu’au congé maternité. On croise les doigts!

    Côté pêche d’enfer il y a eu le sport et ma reprise régulière de séances à la maison. Heureusement pour moi, pile électrique que je suis, je peux me vanter d’y avoir encore le droit à 100% ! Ma pratique sportive peut choquer, peut surprendre, mais sachez que si je pratique encore autant de sport c’est que je sens que je le peux et que c’est bon pour moi et mon bébé. Et bien sûr j’ai toujours l’accord de ma sage-femme pour continuer. Je ne me permettrais jamais, au combien, de mettre en péril la vie de ce petit haricot. D’ailleurs je réduis l’intensité ou arrête ma séance lorsque je sens que c’est trop, ou douloureux, mais j’aime aussi me faire plaisir et transpirer quand mon corps me l’autorise.
    Ce mois-ci j’ai essentiellement fais de la marche rapide et un petit peu de renforcement musculaire. J’attends avec hâte les beaux jours pour enfin m’octroyer des sorties en pleine air et non sur tapis, et qui sait peut-être emmener le Papa avec nous 😉 Ce que je sais c’est que toutes ces petites séances de sport m’ont permis de me sentir en forme et active, et pas QUE enceinte. C’est vrai, une fois enceinte une femme est vite perçue comme fragile, malade ou même handicapée ! Alors c’est important pour moi de continuer à vivre, tant que je le peux, normalement.

    Maman bouge mais bébé aussi ! Depuis deux semaines maintenant, soit le milieu du 5ème mois, je ressens de manière très franche et récurrente les coups de mon bébé. C’est incroyable. Sentir la vie qui bouge en soit est tout juste fantastique. on ne contrôle pas, on ne décide pas. C’est lui qui choisit quand il bouge et se réveille. Alors j’essaie au maximum de profiter de ces moments de « réveils » et je le stimule en caressant mon ventre, en posant mes mains, en parlant ou en tapotant. C’est drôle comme ces gestes tendres engendre les mouvements, comme si on communiquait tous les 2. Je trouve cela magique et vraiment privilégié pour la Maman et son enfant. Puis mon ventre lui aussi nous a permis de voir ses petits coups de pieds, en se soulevant et se déformant un petit peu à chaque coups et c’est top, parce que Papa profite aussi. C’est de plus en plus visible et impressionnant, alors avec Theo on s’amuse à « jouer » avec le Bébé quand il est réveillé.
    Ces moments là sont mes préférés et je les savoure pleinement. Je prends conscience de cette petite vie qui grandit en moi. Et parfois cela me permets de me sentir déjà Maman, le temps de quelques minutes, pour réaliser que ce n’est pas seulement un rêve éveillé. La grossesse est décidément une période de renaissance et de petits miracles en tous genre.

    D’un point de vue médical : RAS ! Un Rdv mensuel avec ma sage-femme a confirmé la bonne forme de mon baby ainsi que la mienne. Pas d’anomalie si ce n’est qu’une diminution de mon fer. Banal pour une femme, qui plus est enceinte! J’ai donc deux gélules de fer à prendre quotidiennement, et vous me connaissez … j’adore les médicaments! Donc j’oublie constamment de les prendre, je n’y pense jamais et il va falloir que je sois plus disciplinée si je ne veut pas arriver à taux 0 à l’accouchement ! Au delà de ça, absolument rien d’important à vous transmettre. Et tant mieux je pense..!

    Ce mois-ci je n’ai eu aucune envie alimentaire particulière si ce n’est que de croquer dans des fruits et légumes plus estivaux, mais comme tout le monde je pense. Envie de melon, de fraises, de concombres, de salades composées et de barbecues! Alors vite vite soleil, viens nous voir et faire pousser toutes ces bonnes choses qu’on puisse se régaler et profiter.
    J’ai néanmoins déjà pris le plis de me préparer un Tupperware plein de crudités et de choses fraiches pour mes repas au boulot. Finis les plats chauds et consistants! Et je me régale de mes salades et autres bols frais et colorés. Et mine de rien, ça fais du bien au moral et au corps je le sens très franchement. On est déjà loin de mes fringales du premier trimestre, qui quand j’y repense étaient totalement désordonnées ?

    Parlons maintenant de choses qui devrait fâcher, mais qui étonnamment me touche de moins en moins au fil des semaines. La prise de poids! Inévitable et incontrôlée j’apprends à l’appréhender au mieux et à la vivre sereinement. Cette fin du 5ème mois annonce un joli +5,5kg. Oui c’est beaucoup, mais je suis rassurée et confiante car mon hygiène de vie est réellement très clean et mesurée. Je ne fais que de petits écarts (chocolat quotidien, une pizza de temps en temps, quelques chips à l’apéro une fois par semaine, des petits encas sucré pour les coups de pompe, …) mais rien d’alarmant ou d’irraisonnable. Je le sais, j’avais du gras à faire notamment sur les hanches pour que bébé se loge convenablement. Alors c’est normal, c’est la nature et tant que mon alimentation reste équilibrée et adaptée à mes besoins je n’ai rien à me reprocher. Alors j’accueille et accepte cette courbe croissante avec plus de tranquillité que les mois précédents, pas toujours simple pourtant!
    Je pense que l’apparition bien concrète de mon ventre aide à me sentir mieux dans ce nouveau corps, à moins me focaliser sur le reste et notamment les petites imperfections que m’offre la grossesse. Je prends le temps chaque jour d’observer ce corps de femme, de maman, dans le miroir et ne le regarder qu’avec un regard positif et bienveillant. Le reste, les détails disgracieux, disparaitront plus tard. mais pour le moment je ne souhaite qu’une seule chose : profiter de ma grossesse pour n’en garder qu’un joli souvenir. Aussi, pour aider aussi à me sentir bien et à l’aise dans ce corps, j’ai fais quelques achats « confort ». Je me suis acheté 2 pantalons de grossesse ainsi que 3 robes dans lesquels je me sens bien, jolie et surtout femme. Gros challenge pour la femme 100% nature que je suis!

    Une chose est certaine, ce bébé va me permettre de devenir une vraie femme qui s‘assume 😉

    Je ne vous en avais pas parlé jusqu’ici mais nous avons également bien avancé sur les investissements, achats et autres installations indispensables à notre babychou. Sa chambre est enfin finie, je vous posterai des photos si vous le souhaitez. Nous avons opté pour du vert pastel et du blanc, simple et efficace pour une chambre qui soit claire et pétillante! Lit, table à langer, baignoire, meuble de rangement, décoration, nous avons tout acheté au fur et à mesure en privilégiant la simplicité et la qualité. Nous ne souhaitions pas dépenser des mille et des cents pour une chambre de bébé, mais juste de quoi avoir des meubles de qualité et qui rendent le tout accueillant et chaleureux pour son arrivée.
    Du côté des vêtements nous avons également commencé à acheter pyjamas, bodies et petites tenues dès le 4ème mois pour étaler les dépenses. Après tout c’est tellement amusant d’aller se promener dans ses rayons dont nous ne connaissions rien il y encore quelques mois de cela. Alors à défaut de faire du shopping pour mon propre dressing, je prends plaisir à gâter mon bébé. Avec modération et simplicité toujours. Le papa joue d’ailleurs le jeu à 200%, nous allons toujours faire tous ces petits achats ensemble et qu’est ce que j’aime le voir choisir et craquer pour telle ou telle tenue, fondre devant un mini body et par dessus tout prendre dans ses mains un vêtement en taille 0mois et me regarder les yeux grands ouverts pour me dire : « Mais Doudou c’est minuscule! il va être aussi petit que ça à la naissance notre bébé ? ». Magie quand tu nous tiens ! 

    Enfin, à l’heure où je vous parle, nous venons de réaliser l’échographie du deuxième trimestre dit « de morphologie », et cette fois encore c’était un moment magique. J’attends toujours ces RDV avec impatience, j’adore revoir ma sage-femme et parler du mois écoulé avec elle, entendre le coeur de Babychou et encore plus voir sa frimousse lors des écho. Et quelle surprise lorsque nous avons vu à quel point il avait grandit ce bébé ! D’ailleurs impossible de faire tenir tout son corps sur une même image. Alors on a une petite main par ci, une colonne vertébrale par là, un bout de pieds aussi.
    Donc cette fois-ci ma sage-femme a passé en revue toutes les parties importantes de son petit corps et tout est magnifiquement en place. Un beau haricot de 640g, très « long » d’après elle et en pleine santé surtout. On a pu aussi voir sa bouille en 3D mais malheureusement ce petit bout en avait décidé autrement : sa main a recouvert son visage de 9h35 à 10h35 …. soit durant tout le RDV ! Fripouille mon bébé!
    Et vous voulez la cerise sur le gâteau ? Hé bien nous, qui étions convaincus du sexe de bébé et qui avions commencé les achats des petites affaires (impatients, nous ? Noooon ), et bien nous nous sommes plantés en beauté ! Sacrée surprise! Il nous a fallut la journée pour réaliser que ce serait bien l’opposé de ce que nous pensions attendre qui allait pointer le nez dans quelques semaines. Mais le Bonheur est toujours le même, fille ou garçon, ce bébé est le plus beau cadeau que la vie ne m’est jamais offerte, le reste est accessoire.

    E c’est sur cette note un tantinet rigolote que nous avons refermé le chapitre de ce cinquième mois. Nous sommes partis vers un sixième mois qui annonce plus de repos de mon côté, des week-end en famille, du soleil je l’espère et un beau voyage pour terminer en beauté le deuxième trimestre.

    J’achève donc ici et avec vous le récit de ce cinquième mois, le coeur rempli de joie et de petites étincelles d’amour.
    J’espère qu’il vous aura plu et apporté plein de baume au coeur!
    A très vite pour un article alliant sport et grossesse comme annoncé en début d’année. Je vous concocte ça pour les prochains jours !
    Belle journée ensoleillée à tous ♡

    Romane et le petit haricot

    Partager:

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *