• 10 choses que j’ai changé dans mon quotidien

    Un peu de légèreté pour terminer cette semaine (un chouilla compliquée par ici d’ailleurs…) ça ferait du bien, non ?
    J’avais envie de partager avec vous ces 10 petites choses du quotidien que j’ai progressivement, avec du temps et de la volonté, changées, mises en place, instaurées pour embellir mes journées et les rendre plus douces, plus positives. Pour aussi finalement apprécier ma vie telle qu’elle est et cesser de m’en plaindre à tout va.

    Car oui, je suis de nature assez pessimiste, j’ai un vrai caractère de cochon (héritage précieux que j’ai transmis à ma fille) et donc tendance à voir trop vite le mauvais côté des choses. Alors j’ai décidé il y a quelques mois, en me faisant accompagner, de changer mon regard sur les choses et sur ma vie en général. Je voyais bien que me plaindre, m’apitoyer sur toutes sortes de situations, me morfondre sur mon sort et sur ce que je suis, n’arrangeaient finalement rien et surtout ne rendraient pas mon quotidien plus facile !

    Apprendre à être plus objective, positive et pleine d’espoirs, changer ma façon de penser et de dire les choses, d’aborder les situations de la vie, … y a du boulot ! Un livre que je lis en ce moment dit : « Pour vivre tes idéaux il te faut changer d’état d’esprit. Tu dois contrôler chacune de tes pensées et t’assurer qu’elle est en phase avec tes objectifs. Il n’est pas nécessaire d’oublier les douloureuses ruptures précédentes. Tires-en les leçons et arrête de te cacher derrière. »

    L’exercice n’est pas forcément simple, il y a des jours où j’ai tout juste envie de tout envoyer balader, envie de pleurer sur moi-même et d’engueuler le premier individu qui se passe sous mon nez. Mais le plus important c’est d’en avoir conscience, d’identifier nos mauvaises pensées et façons d’agir et de continuer à avancer vers un meilleur soi-même. L’effort, la volonté et la persévérance sont les meilleurs outils pour faire cette gymnastique dans notre tête et notre coeur !

    Allez, il est temps que je vous parle de ces 10 petites choses si insignifiantes autrefois, qui ont changées/changent mon quotidien aujourd’hui :

    • Arrêter de tenir les autres responsables de mon mal-être. Combien de fois quand ça n’allait pas, j’ai cherché, inconsciemment ou non, sous le coup de la colère ou de la tristesse, à rejeter la faute sur quelqu’un. « Si ça passe comme ça c’est parce que tu/elle/il n’a pas … ». Sauf que je suis la seule à être maître de mon bonheur/malheur, l’un comme l’autre ne sont pas tributaires de ceux qui m’entourent et à l’inverse, je suis la seule à pouvoir choisir le Bonheur. Alors aujourd’hui, si je suis en colère ou triste, j’essaie dans un premier temps d’observer, d’accepter puis de comprendre ce que je ressens puis je mets en place des choses bienfaisantes. Mais j’arrête de reporter la faute sur les autres 😉
    • Etre fière de ce que l’on est, de ce que l’on accomplit. Pourquoi est-il plus facile, plus correct voire même plus conventionnel, de dire que l’on est pas ci ou pas ça, qu’on est pas aussi bien qu’un tel, pas capable de faire cela, moins belle ou moins bien faite,… ? Moi je ne suis pas d’accord et ça m’agace de faire des manières. Alors maintenant je préfère regarder et contempler ce qui va, ce qui fonctionne ou ce qui est beau chez moi, ce que j’arrive à accomplir, ce pour quoi je suis douée. Et même si ce n’est pas aussi bien que chez le voisin, même si je n’en rentre pas dans des cases, j’ai envie d’en être fière. Etre fière de soi n’a rien d’égocentrique, il faut changer cette mentalité. C’est s’aimer pour ce qui est beau et bon en nous. Et puis c’est en regardant le positif qui est en nous qu’on avance, qu’on reste motivé et qu’on va là où il est bon pour nous d’aller.
    • Vivre le moment présent. Parce qu’il n’y a que lui qui soit ! Hé oui, si on réfléchit bien : le passé n’est plus et le futur ne sera jamais. J’ai lu un livre il y a quelques années (« Le pouvoir du moment présent » de Eckart Toll) et depuis c’est vraiment mon mantra au quotidien. Vivre le moment présent c’est se créer une bulle pour ne voir que ce qui est au moment M et en être satisfait, accepter et vivre ce moment. C’est tout. Se pourrir la vie en anticipant ce que va être le lendemain ou l’avenir, se stresser en permanence (vous savez ces longues heures à se retourner dans le lit plutôt que de dormir sereinement) en imaginant ce qui n’est pas encore, … tout cela nous empêche finalement de profiter du moment présent et donc d’être pleinement heureux et satisfait. Ce moment M n’est pas forcément beau et facile à vivre, mais s’il est là c’est qu’il demande à être vécu tout simplement 🙂
    • Voir les échecs comme des occasions de faire mieux. Et non comme des erreurs d’ailleurs. Une erreur c’est la répétition d’échec. Un échec en revanche c’est juste un apprentissage, une évolution, rien de plus sain donc. Apprenez à apprendre de vos échecs : grâce à eux on se remet en question, on grandit, on expérimente. Sans eux on serait dans le déni total de ce qui est bon pour nous et on ne quitterait jamais non plus de notre zone de confort. N’ayez pas peur de tomber, la chute est essentiel pour apprendre et devenir meilleur. Aujourd’hui j’apprends à oser des choses différentes au risque de me tromper, de ne pas réussir. C’est pas toujours confortable ou rassurant mais tellement important pour grandir !
    • Prendre du temps pour moi. Alors je vais être honnête, avant Chloé, c’était une tare et je n’en comprenais pas l’intérêt. A part mon heure de sport, je ne m’octroyais jamais de moments qui m’étaient entièrement dédiés, je ne prenais jamais le temps de prendre soin de moi ou de faire ce qui me faisais plaisir sans culpabiliser de le faire. « Perte de temps », je disais. Sauf qu’aujourd’hui, depuis que je suis maman j’en comprends la nécessité et je rêve de ce genre de moments, car grâce à eux je pourrais me retrouver, me ressourcer et être alors totalement disponible, dévouée et apaisée. Une fois de plus il n’est question ni d’égoïsme, ni d’amour propre mal placé ou autre. C’est au contraire essentiel de s’accorder du temps rien pour soi, pour maintenir son équilibre et savoir qui l’on est vraiment. Sport, coiffeur, promenade, lecture, cuisine, shopping, pot avec une copine, …. les idées j’en ai plein !
      Ma grande résolution des derniers temps, c’est de m’obliger donc à prendre ces moments et à faire ce que j’aime. Pour moi et personne d’autres! Et puis il faut avouer, ça n’a pas de prix une maman apaisée et reposée. 
    • M’entourer de personnes positives, vraies et riches de coeur. Du haut de mes 24 ans, je suis consciente que j’ai perdu énormément de temps avec des personnes malintentionnées, fausses ou inintéressantes, qui ne m’ont finalement rien apporté (ou alors rien de bon! ). Mais aujourd’hui et après un sacré tri, j’ai la chance d’être entourée de personnes qui ont de vraies valeurs, des qualité de coeur énormes et surtout des personnes POSITIVES. Avec ces personnes, amis ou famille, on partage beaucoup de bonheur (et de verres de vin!), on passe des moments riches, intenses et vrais, on se dit tout (vraiment tout), on s’entraide s’il le faut et on rit, on ne compte pas les heures, on ne se gêne pas,  … Et ces personnes nous font grandir et rendent nos vies tellement plus belles. J’ai mis du temps avant de comprendre qu’être bien entourée était un choix et une chance, mais aujourd’hui ces quelques personnes font parties de ma vie et me rendent heureuse au quotidien. Merci à celles qui se reconnaitront en passant par ici <3
    • Penser que tout arrive pour une raison. Je ne crois pas du tout à la chance ou au hasard mais en revanche je crois beaucoup au destin, au Karma et à cette citation si juste :  « dans la vie il n’y a pas de hasard, que des rendez-vous ». J’essaie de plus en plus de raisonner en me disant que si une situation doit arriver et être vécue c’est que je suis capable de la vivre et de la surmonter. Les épreuves, qu’elles soient juste inconfortables ou très douloureuses, sont là pour une raison précise et même si sur le moment on en souffre, même si on en veut au monde entier de vivre telle ou telle chose, qu’on a la tête dans le guidon et le coeur en miettes,  il est vraiment essentiel de regarder au loin et de se dire qu’au bout on en ressortira meilleur et plus fort. D’ailleurs c’est exactement comme cela que j’aborde ces derniers mois en tant que maman. Je me dis que j’apprends beaucoup de ces mois difficiles et que je ne peux qu’évoluer grâce à ma fille.
    • Se satisfaire de toutes petites choses. Dans la vie tout le monde le sait, il n’y a pas que des super grands moments de bonheur. La vie ce n’est pas des voyages incroyables tous les 4 matins, recevoir des cadeaux tous les jours, avoir une maison de dingue dès qu’on le souhaite, être pété de tunes en un claquement de doigts, …. Et si on attend cela pour être heureux et positif ça risque d’être long! Alors moi je prend le parti de me réjouir autant que possible de petits moments de bonheur, d’instants positifs et hors du temps. Ces moments qui collent le sourire aux lèvre, qui rendent heureux et légers, qui font du bien. Une pizza au restaurant, une balade en famille, une soirée à l’improviste avec des amis, les sourires de Chloé à son réveil, m’offrir un bouquet de fleurs, … Apprendre à se contenter de toutes petites choses c’est être riche de bonheur.
    • Accepter de ne pas avoir le contrôle. C’est drôle j’ai l’impression que cette situation ne m’est pas du tout inconnue en ce moment! On pourrait penser que le faite de ne pas avoir le contrôle est uniquement inconfortable, insécurisant, déroutant et donc loin du bonheur et d’une vie paisible et positive. Et pourtant, savoir lâcher du lest et s’en laisser aller à ce qui est, sans chercher à prendre le contrôle, c’est une des clefs du bonheur et d’une vie apaisée. Avoir sans cesse le contrôle sur tout c’est synonyme de déception, d’échec, de frustration lorsque quelque chose nous échappe finalement, et donc contraire à une vie positive. C’est certain, cela demande des efforts, mais lorsqu’on arrive à lâcher-prise, on apprend à positiver et à accepter les choses telles qu’elles sont.
    •  Dire tout simplement « oui » à une vie plus positive ! Parce que tout cela ne marcherait pas si on ne se met pas déjà dans une logique de bonheur en gardant un esprit positif et des pensées motivantes. Ca ne nous tombe pas dessus d’être heureux et bien au quotidien, c’est pas le grand jeu du Loto ou on pichet la carte « bonheur » ou « malheur ». Non, non! C’est faire l’effort chaque matin au réveil de se dire qu’on essaiera, quels que soit les situations ou les événements, de prendre les choses du bon côté et de ne pas laisser nos émotions prendre le dessus et nous rendre malheureux. Et le soir se coucher en se remémorant ce qu’il y a de bon, de positif dans notre vie, ce qui nous pousse à avancer. Faire sans cesse un petit nettoyage en balayant les idées négatives ou noires pour ne laisser place qu’au bienfaisant pour nous. C’est ça choisir le bonheur !

    Alors vous décidez quoi vous ? Quelles sont ces choses que vous changeriez au quotidien pour être mieux et plus heureux ? Dites moi je suis curieuse de savoir sur quoi vous voudriez changer les choses 😉

    Je vous embrasse 
    Romane

    Partager:

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *