• 1 an de toi ♥

    Nous y sommes, cet anniversaire à la fois tant redouté et tant attendu.
    Ce jour dont toutes les mamans parlent au moins une fois, ce moment où l’on est contraintes, la boule au ventre, mais profondément heureuses de se replonger dans les quelques heures qui ont fait de nous des parents.

    Aujourd’hui ma chérie tu as un an et mon coeur de maman explose une fois de plus. 1 an. Comment le temps a-t-il pu passer si vite, comment ai-je fait pour ne pas t’avoir vue grandir ?! Et pourtant aujourd’hui tu es une vraie petite fille, plus un bébé oh non, et tu nous montres à chaque instant ton envie de grandir et d’explorer ce monde qui t’entoure. Les bras de Maman seront toujours là, pas bien loin, et tu ne t’en prives pas. Tu as raison ma chérie, reste encore un petit peu mon bébé, si petit et si fragile, celui qui a besoin de moi, celui qui ne trouve réconfort que dans mes bras et qui demande à être porté autant que possible. Cela fait mon bonheur.

    Ma grande fille, celle pour qui je déplacerais des montagnes, pour qui je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Depuis un an je découvre avec toi un amour unique et oh combien puissant. Moi qui me moquais facilement de toutes ces mamans émerveillées par leur tout petit, je me retrouve aujourd’hui bien embarrassée de voir combien tu as pris une place délirante dans ma vie, de voir combien je me sens seule et triste quand tu n’es pas là, de voir que je n’ai pas réussi une seule fois à te laisser le temps d’un week-end avec ton papa. Qu’importe si je parais niaise ou marseillaise, cet amour que j’éprouve depuis que je suis ta maman est bien la chose la plus extraordinaire que la vie m’ait offerte à ce jour. Avec toi ma Chloé, j’ai appris à tout donner, à me dépasser, à avoir mal de ne pas savoir quoi faire ni comment faire, à me retrouver en larmes d’aimer autant, à devoir lâcher prise pour reprendre pied, à faire des choix difficiles mais tellement beaux, à aimer ceux qui t’aiment, à quitter ceux qui ne nous comprennent pas, à te regarder avec des yeux d’enfant, à me mettre à ta hauteur, à t’entendre pleurer, hurler parfois aussi, à rire de te voir rire aux éclats, à m’assoir tout près de toi et te bouffer du regard …. mais tant d’autres aussi. En 1 an, ta vie m’a appris bien plus qu’en 25 ans de ma propre vie. Tu es celle qui m’a changée à tout jamais. Tu es celle qui a donné naissance à ta maman pour l’éternité.

    Il y a 1 an je savais au fond de mon coeur qu’on y était, que la rencontre n’était plus qu’a quelques heures de nous. Avec ton Papa on était excités, stressés et penauds, tels deux gosses. On a vécu cette rencontre ensemble, main dans la main sans jamais se quitter, ce fut notre dernier moment à deux sans toi. Il ne m’a pas lâchée jusqu’à ce que tu arrives, il a tenu bon malgré les injures de ta maman. Et puis tu m’as offert l’accouchement rêvé, plus beau que dans mes pensées, dans la douleur et la sérénité, rapide mais tellement intense. Depuis 1 an je me répète : « je le referais 500 fois si je le pouvais ». Ce fut la plus belle douleur de ma vie.
    Cette journée était si belle, la plus belle et la plus paisible de toute ma vie et je me rends compte de cette chance que j’ai, d’avoir vécu une telle rencontre. Après 1h30 de douleur extrême tu es venue te joindre à nous en boulet de canon, mon tout petit bébé, notre fille, notre crevette.
    Ce jour-là pourtant, ce 8 Août 2018 à 16H46 je n’y croyais pas, je répétais en boucle :
    « C’est un vrai bébé ? Mon Bébé ? Pour de vrai ? »
    Je ne réalisais pas que j’étais devenue ta maman, que ma vie venait de basculer. Aujourd’hui j’ai encore du mal à réaliser que tu feras partie de nos vies pour toujours, que tout cela n’est pas juste un rêve, juste un souvenir. Les larmes coulent depuis ce matin car ce souvenir de ta naissance est trop puissant pour mon coeur de maman, jamais je n’aurais cru qu’un souvenir provoquerait autant d’émotions en moi, en nous même. Je garde de ta naissance un souvenir intact, exact, je n’en ai rien perdu. Ni les voix, ni les paroles, ni les odeurs et les bruits qui nous entouraient. C’était magique. Intense certes, mais incroyablement parfait. Tu es née il y a un an ma Chloé, tu es venue faire de nous des parents pour l’éternité et ça je voudrais le revivre encore et encore.

    Depuis ce 8 Août que je garderai inévitablement comme le plus beau jour de ma vie, se sont passés 12 mois. 12 mois de toi mais aussi 12 mois que depuis quelques semaines j’ai très peur de reparcourir. Pas seulement peur par nostalgie de ce temps qui est passé à toute allure et que nous n’avons pu stopper, pas seulement peur de compter en années ou de te voir grandir puis un jour partir. Non, plutôt peur de faire le bilan et de me décevoir, de garder en tête les moments douloureux et compliqués plutôt que ceux qui nous ont comblés de bonheur. Car cette année avec toi mon amour aura été sacrément intense. En joie, en bonheur, en amour mais aussi on ne l’oublie pas, en souffrance et en moments critiques. Avec toi j’ai connu les extrêmes, de l’amour à la crise de nerfs, du bonheur aux larmes d’incompréhension, des joies si simples à l’épuisement, de la fierté à la tristesse de ce que je n’ai pas réussi à faire, de ce que je n’ai pas bien fait non plus.
    Mais aujourd’hui je l’accepte je crois, et j’ai envie de fêter la vie, Ta vie. Car sans toi jamais je n’aurais autant avancé que durant toute cette année, sans toi jamais je n’aurais remué la plaie comme tu l’as fait, sans toi je n’aurais jamais réglé certains problèmes encore trop lourds il y a un an. Beaucoup de choses ont été bouleversantes et déroutantes pour moi, je reconnais ne pas avoir été à la hauteur de ce que j’aurai aimé être et incarner, mais qu’importe. Aujourd’hui tu es mon miracle, mon ange, ma raison de vivre et celle d’avancer toujours plus, celle de donner le meilleur de moi-même. Tu es notre fille et ce que l’on a de plus cher au monde avec ton Papa, et malgré les difficultés auxquelles nous avons fait face ces derniers mois, on se souviendra toujours de cette première année comme le plus beau cadeau que la vie nous ait faite.

    Mon petit coeur, mon crapouillon, que je suis fière de toi et par dessus tout fière d’être ta Maman. Avoir vécu cette première année ensemble fut pour moi un vrai chamboulement mais avant tout un vrai grand bonheur. Oui il y eu des grosses périodes de tracas, de fatigue et de doutes, des périodes où tes maux, tes pleurs et ton manque de sommeil nous ont fait perdre pieds, où mes fragilités et mon manque de lâcher prise nous ont porté défaut. Mais plus que jamais j’ai compris que ton arrivée dans nos vies nous transformeraient à tout jamais et feraient de nous des personnes plus courageuses, plus authentiques et par dessus tout plus aimantes encore. 1 an après ta naissance, de nombreux mois d’évolution et d’adaptation plus tard nous avons trouvé notre équilibre, notre façon de vivre à 3 et le bonheur au quotidien. Malgré de grosses tempêtes, des périodes où notre couple a trinqué, où j’ai été trop loin, où mes nerfs ont lâchés, … malgré tout cela j’ai avancé en même temps que tu as grandi et que tu m’as donné confiance en moi. Et pour toutes ces choses magnifiques que nous vivons, je suis fière.

    Aujourd’hui tu sembles heureuse, épanouie, curieuse et plus vivante que jamais. Ton caractère s’affirme, tu débordes d’énergie, et tu nous montres chaque jour qu’être tes parents valait bien ces quelques mois si intenses.Ton sourire, ton regard malicieux et ta tendresse naissante sont les plus belles récompenses que tu peux nous offrir ma chérie ♥

    Aujourd’hui tu souffleras ta première bougie avec nous mon petit coeur, la première d’une longue série je l’espère. Alors je voudrais te redire combien je t’aime et combien je donnerai tout pour que tu sois toujours heureuse. Je suis si émue de voir combien tu as grandi, combien l’amour lui aussi a grandi. Moi qui redoutais que cette fusion et ce sentiment d’amour s’éteignent au fil des mois, moi qui croyais que je serais incapable de t’aimer plus qu’au premier jour, tant cette émotion d’amour a inondé mon coeur en un rien de temps. Mon bébé si tu savais comme je me suis trompée ! Cet amour est bel et bien plus fort que tout, inconditionnel, intemporel et surtout indestructible. Oh magie de l’Amour maternel ♥
    Je me souviendrai toujours de ce vendredi 10 Août, le jour se levait à la maternité. J’ai alors envoyé un message à ta grand-mère, ma maman, lui demandant comment était-il possible d’aimer autant, que cet amour me tuerait tant il était puissant, que jamais je ne m’en remettrais. Les larmes ce jour-là ne cessaient de couler tant j’étais submergée par l’Amour, et je posais mon regard sur toi minuscule crevette, incapable de te quitter des yeux. On ne s’en remet pas de ce flot d’Amour, un an après je ne réalise toujours pas et je continue de me dire que ce sentiment est indescriptible. Mais s’il y a bien une chose où je me suis trompée, c’est qu’on n’en meurt pas de cet amour. Oh que non. Cet amour est celui qui me fait vivre et avancer aujourd’hui, celui qui me donne l’envie de donner le meilleur de moi-même et de faire de toi la petite fille la plus heureuse du monde.

    Un an après je fais le bilan et je souhaite te dire que je t’aime à la folie ma fille et que nous sommes fiers de toi.

    Alors fêtons la vie et soufflons cette bougie ♥

    Ta Maman

    Partager:

    2 Commentaires

    1. 8 août 2019 / 11 h 53 min

      Magnifique déclaration d’amour, joyeux anniversaire Chloé. Devenir maman est quelque chose d’indescriptible, j’ai mis bcp de temps à réaliser. Le temps passe trop vite.. Ma fille fête aussi ses 1 an aujourd’hui, une journée riche en émotions (et en larmes). 😊

    2. Nathalie D.
      9 août 2019 / 18 h 00 min

      Quel magnifique texte, j’en ai les larmes aux yeux et des frissons dans le corps. Cet amour de maman est le plus puissant et le plus beau à mes yeux, tu le décris si bien ❤ nos petites bouilles d’amour sont dans nos vies pour nous rendre meilleures, nous remettre en question quotidiennement et leur montrer la meilleure version de nous-mêmes 😍 bien que cela demande des efforts de chaque instant 😊

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *