• Les huiles essentielles

    Hello à tous 🙂 ,

    Aujourd’hui je change de registre sur le blog car je souhaitais vous parler de quelque chose de plus théorique, de plus sérieux et d’assez important pour moi aussi. Quelque chose qui ne touchera peut-être qu’une infime partie de vous, mais c’est quelque chose qui moi me touche et me correspond, alors j’ai pris parti d’en faire un article. On va donc parler médecine alternative, médecine naturelle et on va surtout évoquer pour la première fois ici le sujet des Huiles Essentielles.

    Pas de panique je ne souhaite en aucun cas vous réciter un cours d’aromathérapie, je serais très mal placée pour vous donner des leçons –pour le moment!- et risquerais de dire trop de bêtises. C’est tout nouveau pour moi, je découvre cet univers depuis peu et je vais vous expliquer ensuite pourquoi j’en suis venue à parler de tout ça ici. J’espère en tous cas que certaines se retrouveront dans cette pratique et ces produits, ou tout du moins seront intéressées. C’est avec plaisir que j’échangerai avec vous à ce sujet autant que possible 😉


    Cette nouvelle aventure comme je l’appelle, je tenais sincèrement à la vivre avec vous, au travers du blog pour commencer, et pourquoi pas ensuite m’en servir pour moi, dans mon avenir et mes projets personnels. La vivre avec vous car c’est pour moi essentiel de vous transmettre ce que je vais avoir la chance d’apprendre grâce à ce blog et à la petite communauté qu’on forme sur Instagram.

    Après tout ce sont ça aussi Les Carnets de Romane : des partages spontanés, des thèmes très différents, sans tabous et pour toutes sortes de femmes. Ce sujet des huiles essentielles reviendra plusieurs fois dans l’année, car j’ai accepté de devenir ambassadrice d’une célèbre marque d’huiles essentielles pour les prochains mois : Pranarôm. C’est donc avec beaucoup de joie et de reconnaissance que je me ferai un plaisir de vous transmettre tout ce que je vais apprendre avec eux, tout ce que les professionnels de la marque nous apprendront. On va pouvoir découvrir ensemble plein de choses si vous êtes novices, vous allez m’apprendre aussi vos savoirs et connaissances si vous êtes déjà plus calée. Et puis on se partagera tout cela au fil de l’année si vous êtes d’accord ! J’essaierai également de diversifier les contenus au mieux pour ne pas vous perdre en route et que cela reste intéressant pour tout le monde 😉

    Dans ce tout premier article qui introduit complètement l’aventure avec les Huiles essentielles (HE), je vais simplement vous expliquer mon choix quant à cette marque et vous parler brièvement de ce que cela représente pour moi, de mon implication avec la marque et aussi de ce que j’ai envie d’apprendre, transmettre et découvrir tout au long de cette année.

    N-B : je pars un petit peu de zéro car je n’ai encore jamais eu d’initiation aux HE. Je ne suis donc absolument pas parole d’évangile, soyez tolérantes avec moi, je ne fais que transmettre ce que je sais aujourd’hui 😉 . Je découvre à 80% et même si ce sujet peut paraître houleux et sensible, je me fait une joie d’en parler ici à coeur ouvert. 

    Pourquoi avoir accepté de collaborer avec la marque ?

    Pour moi Instagram ce n’est pas uniquement un condensé des photos, de paraître, de blabla quotidiens ni même un décompte d’abonnés. C’est aussi ,et surtout même, de jolies découvertes, des échanges avec vous, des aventures avec des créateurs et des marques aussi, celles avec qui on choisit de travailler, de s’associer, pour vous partager ensuite de jolies choses. Aujourd’hui j’ai envie que mon compte soit aussi pour vous une source d’informations sur des thèmes qui me tiennent à coeur, qui vous sensibilisent et me concernent avant tout.

    Suivant les marques choisies pour les partenariats, les missions sont très différentes et c’est cela qui oriente bien souvent mon choix. Vous ne voyez pas ce choix que je fais en amont, mais je peux vous le dire, il est bien là. Car j’aime avant tout collaborer pour ce qu’il y a de vrai derrière une image de marque, j’aime lorsque les produits respectent mes valeurs et ma vision des choses. J’aime quand la marque est honnête et sincère avec nous, authentique dans ces propres choix de communication et d’éthique par rapport aux produits. J’aime simplement travailler de manière transparente et vraie !

    Avec Pranarôm tout cela était respecté, le contact est extrêmement bien passé et j’apprécie beaucoup leur volonté d’informer et de sensibiliser la population par rapport à l’utilisation des HE. Alors comme vous l’avez compris, j’ai accepté de passer une année à leurs côtés pour découvrir les produits, leurs bienfaits (et leurs risques aussi!), leurs intérêts dans notre vie et les utilisations préconisées. Il y aura tout beaucoup d’autres aspects que je ne connais pas encore, que je découvrirai au fil des mois et bien entendu je partagerai tout cela avec vous. Je prends très au sérieux cette mission d’information et pour moi c’est une opportunité de dingue. Vraiment !

    Une marque découverte il y a peu 
    Cette marque je l’ai découverte en même temps que je suis devenue Maman et j’ai été vraiment conquise par leurs produits, l’état d’esprit très professionnel et les retours que j’ai pu faire et voir. Je n’ai aucun doute sur leurs professionnalisme et la qualité de leurs produits. Il existe beaucoup d’autres marques spécialisées en aromathérapie, des marques que vous préférez peut-être, et ne vous en faites pas, mon souhait n’est pas de vous convertir à Pranarôm. Il est réellement et sincèrement de relayer tout ce que la marque me transmettra, de vous faire découvrir certains produits et de vous expliquer ce qu’il faut savoir concernant ces HE puissantes et complexes.

    Cette aventure avec la marque est une très belle occasion pour moi de me former véritablement, d’en apprendre plus et de découvrir cet univers pour ouvrir mon champ de connaissances sur les médecines douces et alternatives. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle je me suis lancée avec autant d’entrain : l’envie de me former. Lors de mon premier contact avec Pranarôm, la formation à l’aromathérapie fut abordée comme un point essentiel et non négociable pour eux, un impératif auquel la marque ne souhaitait pas échapper. Nous former, nous ambassadeurs, pour que nous puissions ensuite communiquer sur ce thème de manière légitime, professionnelle et surtout avec des bases plus que nécessaires.

    J’en profite donc pour vous dire que l’aventure avec Pranarôm commence réellement samedi. Nous nous rejoignons tous, marque et ambassadeurs, dans un lieu des plus naturels et authentiques au coeur de l’Ardèche, où une formation d’Aromathérapie nous sera donnée durant 3 jours. J’ai tellement mais tellement hâte !

    Plus qu’un partenariat donc, ces quelques mois m’apporteront de véritables savoirs, que j’ai tellement hâte de découvrir! Je crois que vous n’imaginez même pas comme je suis motivée et heureuse.
    Partenariat donc oui, complètement, mais je dirais davantage : apprentissage et partage. Je suis fière et heureuse de représenter la marque bien entendu, mais encore plus d’apprendre sur ce sujet et de pourvoir vous en parler. 

    Et puis enfin, j’ai accepté parce que vous l’imaginez bien, je suis sensible à cette discipline et demandeuse d’en savoir plus, d’en apprendre encore et encore. Je n’aurais jamais accepté ni même commencé cette aventure avec Pranarôm si la marque ne m’inspirait pas confiance, si les huiles essentielles n’évoquaient rien pour moi et si l’aromathérapie ne me parlait pas. Cela va de soi n’est-ce pas !

    Alors en avant pour une année qui sera très chouette j’en suis certaine, et je vous embarque avec moi pour celles que cela intéressent ♥

    Que représentent les Huiles essentielles pour moi ?

    En 3 mots je dirais : naturel, concentré et propriétés spécifiques.
    Ce sont ces termes qui à l’heure actuelle définissent pour moi le mieux les HE. Je verrai donc si mes aprioris sont confirmés, grâce aux professionnels que je rencontrerai 😉

    Si je vous disais que cela est totalement méconnu et abstrait je ne serais pas juste. Et si vous disais que je les affectionne beaucoup et que nous les utilisons au quotidien, je vous mentirais. C’est un juste milieu entre tout ça, on tâtonnait déjà doucement le terrain avec mon mari depuis quelques mois, car lui-aussi semble de plus en plus sensible aux médecines naturelles.

    Une attirance franche pour les médecines douces et naturelles 
    Pour tout vous dire, j’adhère beaucoup à l’état d’esprit et le savoir-faire de l’aromathérapie, sa richesse tout autant que sa complexité. Son -grand- lot d’utilisations et l’immensité de ses produits m’attirent et me donnent tout simplement envie d’en savoir plus. Bien sûr, j’en avais largement entendu parler et ce depuis très longtemps. J’ai déjà eu recours à elles pour des maux divers et variés, de manière très ponctuelle d’ailleurs, mais en revanche je n’avais jamais cherché à m’informer et à creuser le sujet. Et c’est un tors car cette médecine, certes naturelles et dite douce, est très riche, très puissante aussi et demande à être cernée et comprise avant d’en utiliser les fruits.

    Méconnaissance des risques et des contre-indications, utilisation parfois trop hâtive des produits, dosages préconisés mais peu connus, effets indésirables souvent minimisés, … tout cet ensemble d’informations et de risques, à côté desquels on passe complètement, m’ont donné envie de moi me former, pour ensuite transmettre et partager.

    Tout ce qui touche les médecines naturelles en général me passionne et j’espère pour cela pouvoir un jour exercer dans ce milieu. C’est en moi, ça me parle et ne saurais mieux expliquer qu’en vous disant que j’y crois énormément.

    Pourtant, je suis issue d’une famille de médecins et les Huiles Essentielles ne sont donc pas toujours les bienvenues. On préfère largement avoir recours à des traitements médicaux fiables et à des choses maitrisées plutôt que d’utiliser ces potion de grand-mère 😉 ! J’ai donc baignée dans un univers de médecine traditionnelle depuis que je suis toute petite, mais malgré cela j’ai aujourd’hui ce désir et ce besoin d’en savoir plus sur les traitements naturels et sur les processus utilisés par les médecines naturelles. Si les médicaments ne m’enchantent pas plus que cela, je dois reconnaitre leur utilité dans certains cas et puis dans d’autres, particulièrement les maux du quotidien, j’aimerais utiliser les huiles et maitriser leurs pouvoirs avec justesse.

    Un remède puissant qu’il faut connaître !
    Ces huiles essentielles sont encore trop peu connues, malgré une explosion des ventes ces dernières années. Délivrées sans ordonnance ni recommandations particulières, on les utilise aujourd’hui trop souvent sans savoir réellement ce qu’elles sont et comment les utiliser. Moi la première. On en entend beaucoup plus parler tout simplement parce qu’une population de personnes aujourd’hui souhaitent avoir recours à ce genre de traitements plus naturels. Malgré cela, il y a beaucoup à savoir sur elles avant de se lancer et c’est très important que le grand public soit conscient des risques et bénéfices qu’induisent les HE.

    A mes yeux, les HE sont aussi bien un remède très efficace qu’un produit à manier avec grande précision et parcimonie. J’en suis consciente et c’est pour cette dernière raison que je n’ai jamais véritablement utilisé les huiles. Par peur de mal faire, par méconnaissance. Je pense qu’il est essentiel d’être informé voire formé pour savoir bien utiliser ces produits, certes naturels mais non sans risques. Je me ferai donc un plaisir de tout vous partager ♥

    Une part de ma thérapie personnelle
    Je ne suis pas encore vraiment prête à vous parler plus en détails de ce suivi thérapeutique que je fais depuis mars 2017, mais je peux vous parler d’une chose qui fait partie de cette démarche avec mon thérapeute : les huiles essentielles.

    Quel rapport entre développement personnel et HE ?
    Le médecin qui m’accompagne utilise ces huiles dans un but thérapeutique, en complément d’autres soins, mais bien plus encore : dans le but d’aligner ses patients. Aligner dans le jargon du bien-être veut dire équilibrer, harmoniser, atteindre la justesse. Les huiles choisies par mon thérapeute diffèrent donc d’un patient à un autre, suivant sa personnalité, suivant la couleur qui correspond à la personne, suivant qui il est. Ce sont donc 2 huiles essentielles que l’on applique sur deux endroits précis, en fonction de beaucoup de choses –dont je n’ai pas connaissance– et dans le but d’équilibrer l’intérieur de notre corps physique, d’équilibrer certaines choses en nous intouchables autrement.

    Grâce à leurs propriétés spécifiques et aux ondes vibratoires qu’elles émettent, les HE ont la capacité d’aligner nos propres champ vibratoires. Elles équilibrent des choses qui ne sont pas atteignables par notre conscience.

    Dans ce soin et cette manière de pratiquer, les huiles sont véritablement
    essentielles, comme leur nom l’indique.
    Sans elles les choses ne bougent pas autant qu’avec, on aboutit pas la thérapie. 

    Dans mon cas par exemple, je dois appliquer deux huiles différentes, une le matin et une le soir, à deux endroits différents de mon corps. C’est une manière de soigner et une forme de bien-être qui dépassent notre conscient et ce que l’on peut contrôler. On laisse faire les huiles, ce sont elles qui viennent jouer leurs rôles !

    Les huiles, des ondes, des énergies
    Tout ces techniques qui s’effectuent autour des HE sont très spécifiques et certainement saugrenues aux yeux de beaucoup. Elles découlent pourtant et simplement de lois physiques, vibratoires et de propriétés thérapeutiques attenantes aux huiles essentielles. Il suffit d’y croire, il suffit d’ouvrir notre esprit à leurs pouvoirs/propriétés et je pense aussi parfois lâcher prise. On ne maîtrise pas toujours tout, on ne connait pas toutes les manières de soigner qui existent au monde et le soin ne se réduit pas uniquement à quelque chose de traditionnel et de conventionnel. D’ailleurs, bien souvent, ces médecines douces et naturelles existent de plus longtemps que la médecine traditionnelle. Et je trouve cela passionnant d’étudier ces méthodes à la fois toutes nouvelles mais aussi ancestrales.

    Voilà donc un aperçu de mon rapport aux HE, rapport et pensées qui risquent aussi d’évoluer dans les prochains mois. C’est encore quelque chose d’assez inconnu pour moi, mais plus pour très longtemps 😉

    Qu’est-ce que les Huiles Essentielles ?

    Il faut tout d’abord voir d’où vient cet « élixir thérapeutique », assez mystérieux finalement. Comprendre ce que sont véritablement les Huiles Essentielles. Ce sont les essences volatiles de plantes que l’on obtient par distillation à la vapeur d’eau de cette même plante. Chaque plante possède un propriété thérapeutique bien spécifique, celle qui donnera naissance à un remède précis, à une huile, à un « traitement ». Ces extraits obtenus sont très concentrés et par ce fait très puissants. Les HE possèdent donc de nombreuses vertus certes mais cela reste des produits qui ne doivent pas être utilisés à la légère.

    « Tout est un poison. Rien est un poison. Seule la dose compte »
    Paracelse 

    L’utilisation des HE est quelques chose de très minutieux,  de complexe même et que l’on ne peut pas apprendre par soi-même. Il faut s’informer et comprendre avant. Un surdosage peut rapidement entrainer des effets indésirables, voire une intoxication, tout comme les médicaments. Et c’est pour cette raison que j’insiste vraiment sur l’importance d’être informé!
    Il est pour cette raison également recommandé de les utiliser avec de grandes précautions lors de la grossesse, l’allaitement et chez les très jeunes enfants/bébés.
    Pourquoi ? Car les huiles essentielles sont si puissantes et concentrées qu’elles passent facilement au travers des couches dermiques et peuvent atteindre certains organes.

    Mais je ne souhaite pas vous effrayer pour autant, ce n’est pas le but, au contraire ! Si elles sont puissantes au point de pouvoir entrainer l’intoxication, elles sont également et surtout incroyablement riches et d’une efficacité redoutable.

    Voici d’ailleurs les principales utilisations que l’on peut faire de ces huiles essentielles :

    • Thérapeutique : les huiles sont surtout reconnues pour leurs puissantes propriétés thérapeutiques : la médecine des plantes. Que ce soit pour les maux du quotidien ou pour des maladies plus importantes, il y a toujours une solution aromatique.
    • Cosmétique : on peut utiliser les huiles dans nos soins capillaire, dermiques.
    • Diététique : pour le drainage, la digestion, la detox, …
    • Sanitaire/ménager : dans la lessive, contre les insectes, pour la diffusion atmosphérique, …

    Un mot par rapport à la diffusion !
    Il y a quelques semaines j’ai fais un post avec mon diffuseur d’huiles essentielles. Je reviens vers vous pour vous partager les quelques recommandations faites par les professionnels de la marque à ce sujet-là. Il s’agit en effet de ne pas sursaturer l’air en molécules aromatiques pour éviter justement l’intoxication.

    • On préconise 1/4 d’heure par heure maximum.
    • Il est important de respecter les doses recommandées sur les mélanges d’HE spéciaux diffuseur.
    • Les femmes enceintes, bébés et animaux (surtout les chats) sont hypersensibles à la diffusion. Ainsi l’impact de l’odeur peut aller jusqu’aux zones cérébrales et avoir des conséquences sur nos sécrétions des neuro endocrino hormones.
    • Pour les bébés, il est important de ne pas diffuser dans la demi heure qui précède le coucher. Et bien entendu ne jamais diffuser lorsqu’ils dorment/s’endorment.
    • La femme enceinte est plus sensible qu’une autre femme MAIS il n’y a aucune toxicité pour son bébé quant à la diffusion. Car la dose qui pénètre dans l’organisme lors de cette diffusion est une dose physiologique et non thérapeutique.

    Autre point important : les huiles essentielles ne sont pas des traitements médicamenteux ! Elles accélèrent, renforcent et aident au processus de guérison, naturel de base chez chacun de nous. C’est une médecine à part entière certes, mais on n’est pas dans la thérapie médicale médicamenteuse. Il faut bien faire la distinction entre soin et traitement, entre médicaments et remède 😉 L’un peut compléter l’autre sans se contredire pour autant, mais il faut juste bien faire la différence et distinguer les besoins.

    Et puis il y a aussi le terme d’aromathérapie qui est l’étude et l’utilisation de ces HE pour atteindre l’équilibre de notre santé. C’est donc à proprement parler la médecine des plantes, car oui il est tout à fait possible de soigner avec des végétaux. Et ce depuis la nuit des temps. On arrive grâce aux huiles à harmoniser les corps (le mental et le physique), à tendre vers l’alignement de notre organisme énergétique et physique. C’est donc quelque chose de très différent de la médecine traditionnelle, complémentaire même parfois je pense, et vraiment passionnant à mes yeux.

    Mon expérience avec Pranarôm

    Concernant les produits Pranarôm, je n’ai testé en profondeur que le produit Détox alors je me tiens à ce retour d’expérience ainsi qu’aux produits PrânaBB, spécialement conçus pour les enfants. Je vous parlerai plus tard des autres tests qui suivront naturellement. 

    La Natural Détox 
    J’ai eu l’occasion de tester de mon plein gré le flacon Natural détox de Pranarôm. Je l’ai choisi dans le but de nettoyer mon organisme avant l’entrée dans l’hiver. Il est également proposé comme cure amincissante, en complément d’une alimentation adaptée, mais cela n’était pas mon souhait du tout. Je l’ai donc uniquement utilisé comme boisson détox.

    Késako ? C’est une cure de 21 jours, sous forme de mélange d’huiles essentielles de romarin et de citron, à prendre tous les matins à jeun avant le petit déjeuner. Ces deux huiles permettent de nettoyer, de purifier et d’aider au drainage hépatobiliaire. De même manière qu’on ferait un ménage de printemps dans notre maison, on nettoie notre organisme des saletés et particules toxiques. C’est quelque chose qu’il est important de faire 1 à 2 fois par an.

    Côté goût, ce fut assez rude les 2 premier jours car le liquide est assez concentré en huiles, le goût est prononcé est très végétal. Boire ces 25ml dès le réveil fut plutôt déstabilisant lorsque l’on a plus l’habitude d’un petit café, mais je m’y suis très vite faite et au bout de quelques jours c’était un réflexe.

    Tout les effets et les bienfaits de cette cure ne sont bien sûr pas vraiment perceptibles à l’oeil nu, ce qui se passe dans notre organisme n’est pas évident à ressentir non plus. C’est de l’ordre du bien-être profond et non juste d’une beauté ou d’un effet physique. J’ai donc fait confiance en cette cure et aux huiles essentielles et maintenant que j’ai terminé cette cure, cela me manquerait presque! Car j’ai mine de rien perçu un certain bien-être, un mieux et comme si je me décrassais. L’intérêt même d’une détox !

    Je recommencerai donc au printemps prochain, sans aucun doute !

    PrânaBB
    Cette gamme très spécifique a été conçue pour améliorer les maux et inconfort du quotidien chez le bébé. J’ai eu l’occasion de tester certains des produits, voici mon retour !

    Tout d’abord le baume respiratoire, que nous l’avons utilisé l’hiver dernier lorsque Chloé toussait beaucoup, qu’elle était très encombrée (comme 70% des bébés l’hiver !). Rien de grave mais pour le bébé comme pour les parents, cette sensation d’encombrement est très désagréable. Nous n’avons pas souhaité de traitement médicamenteux car il n’y avait aucun signe d’infection ni aucun vraie pathologie. Alors je me suis naturellement servie de ce baume sur le conseils de plusieurs d’entre vous. C’était top, on sentait bien que l’effet était là, assez rapide en plus et elle semblait bien moins gênée. Aucun effet de bluff, moi je l’ai adopté et on le garde sous le coude pour l’hiver qui arrive !
    Qu’y a-t-il dedans ? Un mélange d’huile de sapin, d’épinette, de marjolaine et enfin d’inule. A utiliser après 5kg sinon trop de risques pour votre bébé.

    J’ai aussi testé le gel pour les poussées dentaires, car depuis plusieurs mois je souhaitais le tester, persuadée que cela serait miracle. Mais là-dessus je n’ai pas forcément de retour positif, pas négatif non plus. Je ne trouve pas que cela apaise efficacement les poussées, peut-être parce que je l’applique mal également je ne saurais dire pour le moment. Pour moi, rien ne soulage mieux ces maux de dents que les anneaux de dentitions placés au froid. C’est le seul remède que nous avons vraiment conservé pour ces période douloureuses.
    Chez certaines il est efficace car j’ai déjà eu de vos retours sur ce produits comme étant efficace. A voir selon vos loulous peut-être aussi !

    Le baume pour le change est réellement génial !! Je ne l’utilise pas à chaque rougeur car cela reste un produit plus fort qu’un simple liniment, mais lorsque ses fesses sont très rouges et brûlées par les selles de poussées dentaires. J’ai testé plusieurs autres crèmes pour le change, peu marchaient en profondeur. Seul ce baume aux huiles essentielles et celui le Gamarde marchent réellement à mes yeux. Après bien entendu on peut également se munir de crèmes en parapharmacie.
    Qu’y a-t-il dedans ? Des huiles essentielles (dont le Géranium qui traite les irritations), des huiles végétales, de l’argile blanche et de l’hydrolat de camomille.

    Voici pour les quelques produits testés et pour lesquels j’ai un avis fondé et précis. Les autres restent encore à voir, je n’ai pas eu l’occasion de les utiliser réellement 😉


    J’espère que cet premier article d’approche sur les huiles essentielles vous aura plu. Si jamais vous avez envie de partager vos expériences et avis sur la question c’est avec plaisir !

    Je vous emmène avec moi ce week-end pour cette formation qui risque d’être passionnante! 😉

    Je vous embrasse

    Romane ♥

    Partager:

    2 Commentaires

    1. Virginie
      18 octobre 2019 / 23 h 07 min

      Je te conseille le blog de ma mère naturebiodental beaucoup d’article autour de la médecine naturelle autour des dents certes mais beaucoup d’article tournée autour de l’enfant.

      • admin
        Auteur
        24 octobre 2019 / 9 h 29 min

        Oh top merci beaucoup !!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *