• Travaux : la chambre de Chloé

    Bonjour bonjour,

    Nous revoilà sur le blog pour parler Maison aujourd’hui. J’avais vraiment hâte de vous faire cet article déco, et surtout travaux, pour vous parler des choix que nous avons faits, de tout ce que nous avons décidé de changer et de mettre en place pour réaliser la petite chambre de notre Chloé.

    Cette chambre nous l’avons attribuée à Chloé très naturellement dès la deuxième visite, celle qui confirmait notre envie d’acheter la maison. C’est une pièce petite et plutôt étroite, mais spacieuse par sa hauteur sous plafond et lumineuse grâce à une belle ouverture sur le jardin. Avec sa taille, elle ne pouvait être que pour un enfant. Impossible d’y mettre un lit plus grand !

    Contrairement à notre ancienne maison où la chambre n’était qu’un lieu de sommeil et de change pour Chloé, sa chambre cette fois-ci est un véritable espace de jeu, de vie, SON espace à elle. Nous n’avons que très peu d’espace supplémentaire à l’étage pour entreposer ses jouets, il a donc fallut réfléchir à commencer l’agencer, comment la décorer pour qu’elle reste cocooning, agréable à vivre et surtout pratique. Là était toute la complexité, et j’ai eu du mal à imaginer l’agencement de meubles par rapport au volume de la pièce.

    Mais avant de pouvoir imaginer sa petite chambre meublée, il fallait choisir les tons, les matériaux, le style de déco. pas de doutes là dessus, on voulait quelque chose de simple, de très naturel et de lumineux. Je suis donc rapidement partie à la recherche d’éléments de décoration, d’inspirations, de coups de coeur, de visuels, …. Pinterest fut une fois de plus mon meilleur allié ! 

    Et finalement, voici les deux éléments principaux, les deux pièces fortes, qui font finalement toute l’ambiance et l’univers de cette petite chambre :

    • Un papier peint incroyable et tellement impressionnant Les Dominotiers, proposé par le site Au fil des Couleurs. Un véritable coup de coeur pour mon mari et moi-même !
    • Un parquet brut, en planche de coffrage, qui apporte naturel, luminosité et authenticité.

    Avant de faire un zoom sur ces éléments, je voudrais faire un rapide retour en arrière afin de vous (re)montrer à quoi ressemblait cette petit chambre. Vous ne serez pas déçus par ce détour 😉

    La chambre avant les travaux

    Avant de nous lancer dans les travaux, nous avons pu apprécier une décoration des plus clinquantes et …. démodées. Un papier peint jaune orange, des frises ringardes à souhait, des poutres peintes en bleu et une moquette joliment assortie au papier peint. Une jolie palette de couleurs et une ambiance très à l’ancienne.

    Mais Chloé n’a jamais dormi dans cette chambre, pas en l’état. Je ne pouvais pas c’était plus fort que moi et nous avons retiré tous ces éléments avant même d’emménager. Etant très sensible à l’âme d’une maison et à ce qu’elle dégage, je n’imaginais pas Chloé dans cette chambre telle qu’elle. C’était trop chargé en histoire, en ondes et l’ambiance était trop pesante….

    Nous avons donc commencé par retirer la moquette, qui s’est d’ailleurs décollée très facilement! Nous n’avons pas eu besoin de beaucoup d’efforts et tant mieux. Nous avons découvert qu’en dessous il y avait un parquet massif en pin, le même sur tout l’étage finalement. Mais malheureusement très abimé … A certain endroits des lames manquaient, étaient cassées et il y a avait même des trous laissant apercevoir le rez-de-chaussée. Impossible donc de garder ce parquet d’origine et nous avons fait le choix de le recouvrir plutôt que d’essayer de le rattraper. Mais j’y reviendrai plus loin dans l’article 😉 

    Puis je me suis attaquée au décollage du papier peint. Il y en avait sur chaque mur MAIS, et c’est une chance, il n’y avait qu’une seule couche. Parfois c’est la loterie et c’est en réalisant les travaux qu’on s’aperçoit du nombre de couches en dessous, parfois très très bien collées ….. Sur ce coup là nous avons vraiment eu de la chance !
    Néanmoins, pour décoller du papier peint, il vous faudra :

    • Une grosse éponge (tout en mousse c’est mieux)
    • Un seau d’eau
    • Un couteau à enduire
    • De la patience !!!

    Pour que la papier se décolle vraiment bien, il ‘suffit » de tremper votre mur au maximum à l’aide d’une éponge imbibée, d’eau uniquement. J’attendais quelques minutes à chaque fois, pour que le papier soit bien trempé et généralement, de cette manière là, le papier venait bien. Parfois il faut imbiber à plusieurs reprises. Parfois aussi le papier se rompt à chaque petit lambeau retiré, …. et dans ce cas là c’est long ! Le couteau m’aidait également à gratter à certains endroit ou à lever le papier trempé.

    Attention néanmoins à ne pas aller trop fort avec le couteau, ni trop profond, pour ne pas abîmer le mur ! Le but n’étant pas de faire des trous partout.

    C’était long et minutieux et il fallait vraiment retirer TOUT le papier peint pour que la suite des travaux se fasse le plus simplement et le plus proprement possible.

    Un univers doux et lumineux 

    Vous l’aurez compris je pense, ce qu’on souhaitait créer à présent, c’était un univers qui ressemble à Chloé, qui lui donne envie de passer du temps dans sa chambre, de jouer, de se sentir bien tout simplement. Du doux, du naturel, du lumineux.

    Pour se faire, la décoration et les quelques travaux ont beaucoup joué, certes, mais il nous fallait aussi porter attention au reste : le mobilier, ses jouets, les quelques accessoires, … . Et ce fut assez évident pour nous car Chloé n’a pas énormément de jouets, elle n’en a jamais eu des tonnes et elle se contente de quelques objets seulement. C’est aussi notre choix de parents de ne pas s’encombrer avec des choses dont elle ne se sert pas, qui ne lui plaisent pas et de faire avec le nécessaire uniquement. 

    Dans cette chambre très petite, on lui a donc installé quelques jouets et accessoires qu’elle aime beaucoup, ce avec quoi elle joue le plus. Sa petite cuisinière, elle, est restée en bas dans la salon avec quelques livres.

    Plus tard nous lui installerons un bureau pour lui faire un coin de grande, je ne sais pas encore où mais je réfléchis déjà un petit peu à la question. En attendant, poupées, livres, cubes en bois, peluches et jouets d’éveil peuplent son petit monde et je fonds lorsque je la surprends en train de jouer calmement sur son tapis, blottie contre son gros nounours ♥

    Les murs

    Une fois que tout le papier fut décollé, il a fallu gratter les fissures, remettre des bandes à ces endroits-là et enfin enduire et poncer l’ensemble de la pièce pour pouvoir ensuite peindre ou poser le papier peint. Je le redis : pour poser du papier peint, il est vraiment préférable que le mur en dessous soit propre et vierge et donc retravaillé. Même préparation donc que pour peindre un mur : enduire et poncer au préalable.

    Papier peint Les Dominotiers

    “La dominoterie est, dans son acception moderne, la conception, la fabrication ou le commerce de feuilles de papiers peints. La personne qui se consacre à ce métier est appelée dominotier”.

    Passons maintenant au choix et à la pose du papier peint comme je vous l’avais promis. Ce papier, j’ai eu un coup de coeur pour lui en novembre dernier, alors que nous venions tout juste d’acheter notre maison. Je me penchais sur toutes les idées que j’avais en tête, et dans la chambre de Chloé je rêvais d’un papier peint qui puisse recréer un univers autour de la nature, des animaux, un univers plein de douceur et de paix. Je m’étais créer un véritable Moodboard pour m’aider sur Pinterest. 

    Le choix du papier peint n’est pas toujours évident. Car un papier peint à mes yeux, c’est une décoration à part entière. Suivant le motif, la couleur, la taille, il apporte à lui seul une ambiance bien spécifique. Pas besoin d’agrémenter de mille décorations derrière, il est une pièce forte à lui seul, un élément important dans une pièce et c’est cet aspect et ce caractre fort qui me plait beaucoup.

    Et justement il nous fallait doser cet apport de motifs et de couleurs car la chambre n’est pas grande, l’espace est petit et c’est une chambre d’enfant. J’ai longuement hésité avec d’autres papiers, tout aussi joli et très différents, de la même marque, mais ils se sont avérés trop chargés ou trop durs pour la chambre d’une petite fille.

    J’ai donc fini par proposer ce dernier à mon mari, et il a tout de suite accroché. C’était un peu une évidence pour nous qui habitons à la campagne, près des forêts, nous qui adorons la nature et Chloé encore plus je crois. Notre choix s’est donc définitivement arrêté sur ce papier peint panoramique incroyable et composé d’animaux de la forêt, de couleurs douces, claires et lumineuses et surtout d’un univers féérique et enchanté. Il s’agit du  Woody Chesnut. Je l’adore vraiment, un coup de coeur partagé, quelque chose qui nous parle beaucoup.

    Aussi et surtout, on se projetait parfaitement bien et facilement avec celui-ci, on imaginait tout à fait Chloé aimer à son tour également donc on n’a pas hésité plus longtemps !

    J’ai eu la très belle opportunité et la chance de pouvoir collaborer avec la célèbre maison de papier peint Au fil des couleurs, pour vous parler et vous exposer de plus près leur création, éditée également par Les Dominotiers, un imprimeur Français. Je suis extrêmement reconnaissante de ce mérite que j’ai, cela fait partie des grands privilèges de mon travail par ici et j’en suis extrêmement consciente, sachez-le.

    Petite notre concernant ces deux noms pour que ne vous confondiez pas 😉 : 

    • Au fil des Couleurs est un imprimeur européen. Son papier est de très bonne qualité et pour celui que je vous présente aujourd’hui vous devrez compter 55€ du m2. 
    • Les Dominotiers est un imprimeur Français. Notre papier vient de ce dernier et il s’agit d’un papier de qualité très supérieur, mât et velouté. Pour cet imprimeur et notre papier, il faut compter 65€ du m2. 

    Et bien sûr en ce qui concerne les caractéristiques du papier peint, je vais vous reparler de la matière, de la qualité, du fonctionnement de la commande ainsi que de son prix. Je vous en ai déjà parlé sur Instagram, mais je vous redonne les informations pour celles et ceux qui ne les avaient pas eues/vues.

    Un papier panoramique pratique et de qualité
    Le papier en lui-même, que vous pouvez retrouver ici, est un papier peint intissé, c’est à dire qu’il est composé de fibres de polyester et de cellulose, ainsi que d’une fine couche de vinyle par dessus. Son épaisseur et son grammage sont plus importants et permettent donc la pose sur des mûrs abîmés ou irréguliers. Le top donc pour des particuliers qui ne sauraient pas retravailler parfaitement leurs murs (bandes, enduits, ponçage, ..), car l’épaisseur du papier masque facilement les imperfections.
    A noter que plus le grammage est importants, plus la qualité du papier est élevée. On est donc ici sur un papier de très bonne qualité, vraiment !

    Sa pose également est beaucoup plus facile, efficace et rapide que les autres types de papiers peints. Nul besoin d’encoller le derrière de chaque lé, ce qui est très long et peu pratique d’ailleurs, ici vous aurez simplement à badigeonner votre mur de colle au gros rouleau.
    Concernant la colle, nous avons pris celle-ci, de la AXTON en pot de 5 kilos et c’était largement suffisant pour notre mur.

    N-B : les lés sont les bandes de papier peint, les sections, que vous allez poser les uns à la suite des autres sur votre mur. Un lé va de bas en haut de votre mur et le raccord se fait donc sur les côtés des lés. 

    Un papier sur mesure
    Une fois que vous avez pris vos côtes (mesures sur la hauteur et la largeur), vous devez y rajouter 5cm de marge de sécurité, sur la largeur ET sur la longueur. L’altelier ne modifiera plus les mesures une fois que vous les aurez rentrées sur leur site.

    C’est donc très important que vous sachiez prendre les bonnes mesures, ne vous trompez pas car sans cela, vous vous retrouverez avec un rouleau de papier peint qui n’ira pas ! Ca serait dommage vu l’investissement ….  Faites donc attention à prendre la largeur et la hauteur les plus grandes lorsque les murs ne sont pas droits comme chez nous !

    Aussi, lorsque vos côtes sont enregistrées, la site vous propose différentes « options » de rendu final afin que vous puissiez choisir celui qui vous plaira le plus vraiment. J’ai trouvé ça très appréciable et vraiment arrangeant. C’est à dire que vous pouvez décaler la section finale de papier peint, de manière à obtenir les motifs que vous voulez, dans la mesure du possible bien sûr. C’est ainsi que nous avons choisi un maximum d’animaux, mais nous aurions pu choisir de n’avoir que le cerf en le déplaçant plus vers le milieu. N’hésitez pas à aller faire un simulation sur leur site pour mieux comprendre 😉 

    A quel prix ? 
    Maintenant, parlons du prix. Avant toutes choses, je voudrais vraiment que vous réalisiez que nous ne sommes pas sur un papier peint de grandes surfaces ou de magasins de bricolage. Nous ne parlons pas non plus de quelque chose de basse qualité. Non, c’est une vraie décoration venant d’une maison de papier peint célèbre, un papier peint de créateur et de grande qualité. En effet, ce papier peint sur-mesure est à 55€ du m2 sur le site Au fil des Couleurs et à 65€ du m2 sur le site Les dominotiers. Ce qui est certes un coût, mais tout à fait normal et non exorbitant compte tenu du rendu et de la qualité.

    D’ailleurs, je voulais glisser un mot de mon mari à ce sujet là. Il a beaucoup plus d’expérience que moi de par son métier dans la rénovation et est donc plus à même d’en juger la qualité. A peine le premier lé collé, il m’a dit : « Ha oui ils ne se sont pas foutus de nous, c’est vraiment de la très très bonne qualité, on ne peut pas dire le contraire« . Et je vous passe le nombre de fois où il a dit qu’il était impressionné par le dessin et la qualité finale …!! Vraiment je vous le redis, on est ravis et vraiment très satisfaits.

    Comme toute chose de qualité, ce papier peint a un prix et je trouve cela justifié et normal, on pourrait d’ailleurs tout à fait parler de décoration haut de gamme. Ainsi, pour un mur comme le nôtre, il faut donc compter entre 550 et 600 euros. Je tiens juste à rajouter que nous avions chiffré nos travaux avant d’acheter la maison, et que cette dépense en faisait partie. Nous avons donc pu grâce à cette collaboration, la déplacer dans autre chose. Mais oui, nous avions bien prévu de nous offrir ce papier peint avec mon mari 😉 C’était mon rêve et je comptais bien me l’offrir. Enfin l’offrir à Chloé bien sûr !

    Je vais maintenant profiter de cet article pour vous expliquer comment nous avons procédé pour poser le papier et vous donner aussi quelques conseils.

    La pose du papier

    Pour la pose je vous conseille vivement d’être 2. Sans cela, je pense que ce sera très compliqué, voire impossible. Il faut être rapide et minutieux, les lés ne sont pas évidents à manipuler si l’on est seul. A deux, l’un peut tenir en haut et appliquer petit à petit pendant que l’autre maintient le reste du lé. 

    Pour la pose, il vous faudra :

    • Une spatule en plastique spéciale pour la pose de papier peint
    • De la colle à papier intissé
    • Un rouleau et un pinceau
    • Une éponge humide ou un chiffon propre humide
    • Un mètre
    • Des ciseaux, un crayon et une règle
    • Un laser si vous en avez un
    • De la zen attitude!

    N-B : depuis peu, le site Au fil des Couleurs propose sur son site de la colle spécialement conçue pour les papiers intissés ainsi qu’un kit de pose. Le top, je vous mets donc le lien ici.

    La découpe et l’encollage 
    La papier est livré sous forme de rouleau, et chaque lé se suit dans l’ordre de pose. Les lés sont à découper à leurs extrémités et aux ciseaux, en suivant les pointillés. C’est très scolaire jusque là. Aussi, je vous conseille d’avoir de la place pour étaler chaque lé au sol et pouvoir ainsi mesurer précisément.

    Ensuite il faut rependre la mesure de votre mur, là où vous allez coller le lé et tracer la découpe sur votre papier. Nous nous sommes aidés du laser de mon mari afin de rester vraiment alignés tout le long.

    Juste avant de coller, il faut évidemment mettre de la colle sur votre mur ! Nous nous sommes servis d’un gros rouleau et d’un pinceau pour les angles et les bords. Il ne faut pas hésiter à être généreux sur la colle afin de pouvoir faire glisser le lé une fois déposé sur le mur et l’ajuster au millimètre près. Soyez rapides, la colle sèche vite !

    Au moment de coller le papier peint, commencez par le haut c’est plus évident et facile pour ajuster ensuite. Une personne ajuste en haut et l’autre tient le papier en bas. Vous pouvez ainsi appliquer le papier peint au fur et à mesure, en descendant. Le risque est de faire des bulles ou de froisser le papier en le faisant glisser, c’est là dessus qu’il faut être attentif et soigneux. 

    Etre délicat, rapide et précis est important pour un rendu final propre et précis. Pour vous aider dans l’application et éviter les bulles, prenez la spatule à papier peint et chassez l’air vers le bas et l’extérieur du lé.

    N -B : Si la colle déborde un peu lorsque vous rapprochez le lé du précédent, pas de panique. Nous avions pris une éponge humide et cela s’enlève très bien. 

    Un petit conseil pour la pose, ne vous énervez pas ! Si vous voyez que cela ne coïncide pas exactement entre les motifs, faites glisser le papier délicatement sur le mur pour ajuster. D’où l’importance d’être deux, de faire de haut en bas ET d’être généreux sur la colle 😉

    Rendu et découverte de sa chambre par Chloé
    Peu de doutes là dessus, comme vous l’avez vu en stories pour certains, Chloé était aussi heureuse que nous du résultat. A son réveil, nous lui avons fait découvrir sa chambre remplie de ces nouveaux compères, elle nous a alors regardés avec des étoiles dans les yeux et un sourire qui a largement confirmé le choix que nous avons fait.

    Autrement, non cela ne lui fait pas peur ! Je n’ai d’ailleurs pas compris ces quelques messages me faisant comprendre que pour un enfant c’était certainement trop terrifiant … Ces animaux sont majestueux, très réalistes, féériques et surtout … vivants !! Ce ne sont pas des dessins macabres, il n’y a pas de raisons d’avoir peur 😉

    Chloé est une enfant qui aime la nature et les animaux par dessus tout, qui demande à être dehors sans cesse, qui dormirait volontiers dans le panier de son chien, alors non, nous n’avions pas peur qu’elle soit apeurée ou qu’elle fasse des cauchemars, au contraire ! Elle nous les montre un par un chaque jour et apprend leurs noms, les admire, …. C’est notre plus grande satisfaction et je ne regrette tellement pas d’avoir choisi ce papier. Une réussite !!! Merci les Dominotiers ♥


    Vue en plan large, le soir où nous avons posé le papier. Afin de vous donner un aperçu général, étant donné que la chambre est trop petite pour avoir du recul sur tout le mur. 

    Parquet brut

    Deuxième élément fort de cette chambre, le parquet.
    Ce n’est pas une nouveauté puisque vous l’aviez peut-être déjà remarqué dans notre chambre parentale, mais cette fois-ci nous avons fait le choix de serrer complètement les lames, sans laisser d’espace entre, et je suis bien plus satisfaite de ce dernier résultat !

    N-B : Devant cette observation on a donc décidé de prendre une journée pour dévisser les lames de parquet dans notre chambre et de les rapprocher. On aimait bien au départ ce style avec de gros espaces entre chaque lame, mais finalement je trouve cela plus joli et propre lorsque c’est serré.

    Comme je vous le disais en début d’article, le parquet trouvé en dessous de la moquette était beau mais très abimé et impossible à rattraper. Nous avons donc fait le choix d’en mettre un nouveau et je ne regrette absolument pas cette décision. En plus d’être bien plus propre il apporte de la luminosité et de la fraîcheur à la pièce.

    Matériel nécessaire 
    Ce sont donc des planches de coffrage brutes que nous avons utilisées, et achetées chez Brico Dépôt. Vous pouvez les apercevoir ici. Elle permettent un rendu naturel, rustique et très minimaliste. tout ce que j’aime 😉

    Pour pouvoir poser ce parquet, nous avons utilisé une ponceuse professionnelle, celle de mon mari, une scie sauteuse et une visseuse

    Préparation des planches
    Avant de les poser bien entendu nous les avons poncées à l’extérieur. Mon mari est équipé ce qui a rendu l’affaire bien plus rapide ! 

    Une fois poncées nous les avons toutes montées dans la chambre, puis les avons coupées aux dimensions directement sur place grâce à la scie sauteuse. Pour les fixer, nous avons utilisé des vis très fines avec des petites têtes (précisément des floor 3,5X45 de la marque SPAX) qui ne se voient donc que très peu. 

    Une fois que tout le parquet fut posé, on a poncé une dernière fois, pour « lisser » l’ensemble. Pas de teintes, pas de peinture, on l’aime brut pour le moment ! Cela n’empêchera en rien de le peindre ou le teinter plus tard si on le souhaite.

    Entretien et aspect
    Jusqu’ici nous n’avons encore rien mis sur le parquet, nous n’étions pas encore décidés sur « teinte ou pas teinte » mais sur vos conseils je vais opter pour le vitrificateur incolore et mât de chez V33, juste ici.  Pour protéger la surface, que cela tienne mieux dans le temps et pour nous permettre également de passer la serpillère facilement.

    Autrement ce parquet s’aspire comme tout parquet, et en ce qui concerne les échardes, bien sûr c’est un parquet brut donc nous ne sommes pas à l’abri d’en attraper une un jour. Mais les 2 ponçage limitent vraiment ce risque ! C’est tout doux sous les pieds 😉


    Références des jouets et mobiliers  

    Voici une petite liste pour la provenance des différents meubles et objets qu’il y a sur les photos. Certaines choses datent donc il est possible que vous ne les trouviez plus.

    • Meuble à langer et lit : Ikéa
    • Maison en bois : Petite Amélie
    • Tapis d’éveil : Doudou et Compagnie
    • Affiche : Emoi Emoi
    • Cadre : Centrakor
    • Corbeilles de rangement en osier  : But il me semble, il y a très longtemps … mais on peut trouver cela un peu partout dans les magasins de maison ou de déco.
    • Gros nounours : cadeau
    • Panier de jouets : Ikéa
    • Petit tabouret en bois : Centrakor mais aussi disponible chez Zodio, Leroy Merlin, la foir’Fouille, ….
    • Meuble pour les livres : Ikéa
    • Doudou Bambi : Cyrillus
    • Couffin en osier pour poupée : Cyrillus

    J’espère que cet article mi travaux/mi déco vous aura plu !
    J’ai vraiment essayé de répondre aux mieux aux éventuelles questions que vous auriez pu me poser, mais si vous en avez d’autres n’hésitez pas. Je me ferai évidemment un plaisir de vous aider.

    En attendant, prenez soin de vous, de vos proches et restez chez vous si cela est possible !
    Romane

    Partager:

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *